Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Les oeuvres
Galerie des oeuvres





Synthèse

Louis XV. Jacques Sarrazin.
Louis XIV à l'âge de cinq ans.
Musée du Louvre.

Sculpteur et peintre français (né à Noyon (Oise) en 1592, décédé à Paris le 3 décembre 1660), Sarrazin fait son apprentissage auprès du sculpteur Nicolas Guillain.

Il travaille avec son maître pour l’église des Feuillants, puis se rend très jeune à Rome où il séjourne dix-huit ans. Pour la villa de Frascati, il exécute Atlas et Polyphème. Il intervient aussi pour les églises de Saint-André della Valle et de Santo Lorenzo in Miranda.

De retour en France, il sculpte Saint Bruno et Saint Jean-Baptiste pour la Chartreuse de Lyon. Installé à Paris en 1628, il travaille pour l’église Saint-Nicolas-des-Champs (quatre anges en stuc), pour Notre-Dame (Sainte Anne, Saint Louis), pour l'église paroissiale de Rueil (Saint Pierre, Saint Paul).

En 1638, François Sublet des Noyers, après sa nomination comme intendant général des Bâtiments du Roi, charge Jacques Sarrazin de composer les modèles des cariatides, des renommées et des trophées du pavillon de l’Horloge, dans la Cour Carrée. Les œuvres sont exécutées par Gilles Guérin pour la partie gauche, c’est à dire les deux cariatides situées à gauche ainsi que la renommée qui les surmonte, et par Philippe Buyster pour partie droite.

En 1640, il réalise les Enfants à la chèvre, œuvre initialement placée dans les jardins de Marly (aujourd’hui au Louvre).

A la mort du roi Louis XIII, en 1643, la régente Anne d'Autriche commande à Sarrazin une sépulture pour le coeur royal de l'église Saint Paul Saint Louis. Aujourd’hui, les Quatre vertus cardinales, faisant partie du monument, sont exposées au Louvre. Par contre, les deux anges en bronze et en argent portant le cœur de Louis XIII, ont été fondus, sous Napoléon 1er.

Sarrazin est aussi l’auteur du Cénotaphe du coeur du cardinal Pierre de Bérulle (dont on peut voir la statue agenouillée du cardinal, au Louvre) et le Monument funéraire de l’abbé de Bernay (dont on trouve un élément, La Douleur, au Louvre).

On attribue à Sarrazin, le buste en bronze de Louis XIV à l'âge de cinq ans, œuvre exécutée en 1643.

Il est l’un des fondateurs de l’Académie royale de peinture et de sculpture (en 1648).

Il devient recteur de l'Académie royale en 1654.

 

Œuvres

Atlas et Polyphème. Rome, Villa de Frascati.

Saint Bruno et Saint Jean-Baptiste. Lyon, Chartreuse de Lyon.

Quatre anges. Paris, Eglise Saint-Nicolas-des-Champs.

Sainte Anne ; Saint Louis. Notre-Dame de Paris.

Saint Pierre ; Saint Paul. Rueil, Eglise paroissiale.

Marie Madeleine. (anciennement dans Paris, Chapelle de l'hôtel Séguier à Paris). Paris, Eglise Saint-Joseph des Carmes. 1636.

Un ange tenant dans ses bras un enfant représentant le Dauphin. 1639.

Les Enfants à la chèvre. (anciennement dans le parc de Marly). Musée du Louvre. 1640.

La Justice. La Prudence. La Force. La Tempérance. Epitaphe du roi Louis XIII. Dédicase de la reine Anne d’Autriche. Monument du coeur de Louis XIII. Musée du Louvre. 1643

Deux anges portant au ciel le cœur de Louis XIII. Monument du coeur de Louis XIII. (œuvres initialement dans l’église Saint Paul- Saint Louis ; les anges ont été envoyés à la fonte par Napoléon Ier en 1806; avec le métal, fut exécutée la statue de la Paix par Denis-Antoine Chaudet). 1643

Louis XIV à l'âge de cinq ans, roi de France. (attribué à Sarrazin). Musée du Louvre. 1643

La Vierge assise et l'Enfant. Musée du Louvre. 1643.

La Douleur. Monument funéraire de l’abbé de Bernay. (initialement dans l'église de Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie). Musée du Louvre. 1651.

Cénotaphe du coeur du cardinal Pierre de Bérulle. (initialement dans l’église du couvent des Carmélites). Musée du Louvre (ou Musée du Louvre - Lens). 1657.

Vierge à l'Enfant. Musée du Louvre.

Saint Pierre. Musée du Louvre.

La Sainte Famille. Musée du Louvre.

Mausolée d'Henri 1er de Bourbon. Chantilly (Oise), Château.

 

Galerie des oeuvres

Epitaphe du roi Louis XIII. La Tempérance. Sarrazin Jacques. Epitaphe du roi Louis XIII. La Prudence. Sarrazin Jacques. Epitaphe du roi Louis XIII. La Justice. Sarrazin Jacques. Epitaphe du roi Louis XIII. La Force. Sarrazin Jacques
Epitaphe du roi Louis XIII.
La Tempérance
.
Musée du Louvre.
Epitaphe du roi Louis XIII.
La Prudence
.
Musée du Louvre.
Epitaphe du roi Louis XIII.
La Justice.

Musée du Louvre.
Epitaphe du roi Louis XIII.
La Force
.
Musée du Louvre.


Louis XIV à l'âge de cinq ans. Sarrazin Jacques


Les enfants à la chèvre. Sarrazin  Jacques

Cénotaphe du cardinal Pierre de Bérulle. Sarrazin Jacques.
Saint Pierre. Jacques Sarrazin.
Louis XIV à l'âge de cinq
ans.

Musée du Louvre.
Les enfants à la chèvre.
Musée du Louvre.

Le cénotaphe du coeur du
cardinal Pierre de Bérulle.

Musée du Louvre.
Saint Pierre.
Musée du Louvre.

La Vierge et l'Enfant. Jacques Sarrazin.

Deux anges. Jacques Sarrazin

Ange. Jacques Sarrazin

Ange. Jacques Sarrazin
La Vierge et l'Enfant.
Musée du Louvre-Lens.

Deux anges.
Paris, Eglise Saint
Nicolas des Champs.
Ange.
Paris, Eglise Saint
Nicolas des Champs.
Ange.
Paris, Eglise Saint
Nicolas des Champs.
La Justice. Jacques Sarrazin.
La Religion. Jacques Sarrazin.

Prudence. Jacques Sarrazin.
La Piété. Jacques Sarrazin.
Mausolée d'Henri 1er de
Bourbon. La Justice.
Château de Chantilly.
Mausolée d'Henri 1er de
Bourbon. La Religion.
Château de Chantilly.
Mausolée d'Henri 1er de
Bourbon. La P
rudence.
Château de Chantilly.
Mausolée d'Henri 1er de
Bourbon. La Piété.
Château de Chantilly.
Garde. Monument Henri II. Jacques Sarrazin
Garde. Monument Henri II. Jacques Sarrazin
Cariatides. Dessin de Jacques Sarrazin.


Mausolée d'Henri 1er de
Bourbon. Garde.
Château de Chantilly.
Mausolée d'Henri 1er de
Bourbon. Garde.
Château de Chantilly.
Cariatides.
Dessin de Sarrazin.
Palais du Louvre.

 

 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS