Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

Du XIVe au XIXe

Home

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres






Synthèse

Vierge et l'enfant. Marius Ramus.
La Vierge et l'Enfant.
Paris, Eglise Saint Séverin.

Sculpteur français (né à Aix en Provence (Bouches-du-Rhône) le 19 juin 1805, décédé à Nogent sur Seine (Aube) le 3 juin 1888), Ramus entre à l’Ecole des Beaux-arts dans l’atelier de Jean Pierre Cortot.

Il remporte le deuxième grand prix de Rome, en 1830 avec Thésée vainqueur du Minotaure et le premier prix de la tête d’expression, en 1832 avec le Dédain.

Il expose au Salon de 1831 (Le comte de Forbin).

Il interrompt sa carrière artistique en 1834, car il est envoyé en Italie par le Gouvernement, pour rapporter les moulages des plus beaux morceaux de sculpture de la Renaissance florentine. De retour, il reçoit plusieurs commandes publiques.

Il travaille pour les églises de Saint-Séverin (La Vierge et l’Enfant), de Saint-Étienne-du-Mont (Saint Etienne ; Saint Jean Baptiste), de Nogent sur Seine (Saint Roch ; Saint Laurent) et de Saint-Eustache (L’Ange Gabriel ; L’Archange Saint Michel).

Ramus est très sollicité pour des ouvrages dans sa région natale. Il exécute les monuments de Puget (Marseille), de Mgr de Belsunce (Notre Dame de la Garde à Marseille), de Jean Etienne Marie Portalis (Palais du Luxembourg; Palais de Justice d’Aix), de Pierre Gassend (Digne).

Il participe régulièrement au Salon et présente des figures et des statuettes : Première pensée d’amour (Musée de Marseille) ; David combattant Goliath et Idylle (Musée de Troyes) ; Les enfants au lézard ; Jeune fille caressant un chevreau ; Pêcheur jetant son épervier ; La Pêche ; La Déception ; Les Dénicheurs ; Heureux âge.

Il exécute aussi de nombreux portraits et bustes : Thiers (Musée de Troyes) ; L’Amiral de Tourville (Musée de la Marine); Le comte de Forbin (Musée du Louvre) ; Le marquis de Sénecey ; Casilir Perier (Musée de Troyes) ; Philippe de Champaigne ; Antoine de Bourbon (Château de Versailles); Pierre Séguier ; le peintre François Marius Granet ; La Fontaine (Château de Versailles).

Ramus est l’auteur d’Anne d’Autriche érigée dans le Jardin du Luxembourg.

Il expose jusqu'en 1886 et obtient une médaille de deuxième classe en 1831, une médaille de première classe en 1839, une mention honorable à l'Exposition universelle de 1855.

Il est décoré de la Légion d'honneur en 1852.

 

Œuvres

Colère mêlée de mépris. Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts. 1829.

Thésée vainqueur du Minotaure. Musée des Beaux-arts d’Aix. 1830.

Le Comte de Forbin, directeur général des musées de 1816 à 1830. Musée du Louvre. Salon de 1831.

Le Dédain. 1832.

Daphnis et Cloé. Musée des Beaux-arts d’Aix. Salon de 1834.

L’Amiral de Tourville. Salon de 1834.

L’Innocence. Salon de 1835.

Peiresc, conseiller au parlement de Provence. 1834.

Une femme assise tenant une lyre. Tombeau de Mme de la Piquelière de Messemé. Cimetière du Père Lachaise. 1836.

Bienvenuto Cellini. Salon de 1837.

Pierre Séguier (1583-1672), chancelier de France. Château de Versailles. 1837.

Tournefort. Salon de 1838.

Antoine de Bourbon, roi de Navarre. Château de Versailles. 1838.

Henri de Bauffremont, marquis de Sénecey. Château de Versailles (Plâtre). 1839.

François Marius Granet, peintre, ancien conservateur des Musées Royaux. Musée des Beaux-arts d’Aix. 1839.

La Vierge et l’Enfant entre deux anges adorateurs. Paris, Eglise Saint Séverin. 1838.

Céphale et Procris. Salon de 1839.

Adanson. Salon de 1840.

Saint Jean Baptiste. Paris, Eglise Saint Etienne du Mont. Salon de 1842.

Saint Vincent de Paul. (Initialement pour l’ancien Hôtel de Ville de Paris).

Jean Etienne de Portalis. 1843.

Les Arts – La Bienfaisance. Tombeau du marquis Aguado. Paris, Cimetière du Père Lachaise. Salon de 1844.

Première pensée d’amour. Musée des Beaux-arts de Marseille. Nogent sur Seine (Aube), Musée Camille Claudel (Plâtre). Salon de 1845.

Monument de Pierre Gassend, dit Gassendi (1592-1655). Salon de 1846

Joseph Jérôme, comte Siméon (1749-1842). Aix (Bouches-du-Rhône), Palais de Justice. 1847.

Jean Etienne Marie Portalis. Aix (Bouches-du-Rhône), Palais de Justice. 1847.

La Vérité – La Force – La Justice – La Prudence. Aix (Bouches-du-Rhône), Palais de Justice. 1847.

Anne d’Autriche (1602-1666), reine de France. Paris, Jardin du Luxembourg. 1847.

M. Vulfran de Puget. Salon de 1848.

Saint Laurent. Nogent sur Seine (Aube), Eglise Saint Laurent. Salon de 1849.

Saint Roch. Nogent sur Seine (Aube), Eglise Saint Laurent. Salon de 1849.

Virgile. Salon de 1849.

Philippe de Champaigne. Salon de 1850.

M. Carbonnel. Salon de 1850.

Mgr de Belsunce, évêque de Marseille. Piédestal avec deux bas-reliefs : Monseigneur de Belsunce donnant la communion aux malades. Monseigneur de Belsunce en prière intercédant en faveur de Marseille. Marseille (Bouches-du-Rhône), Notre Dame de la Garde. 1852.

Gabriel Blanchard. Cimetière du Père Lachaise. 1853.

Vicomte de Suban, sénateur. Musée des Beaux-arts de Marseille. 1853.

Pierre Puget, statuaire. Marseille, Parc Borely. Exposition universelle de 1855.

L’Ange Gabriel – L’Archange Saint Michel terrassant le dragon. (Initialement pour l’église Saint Eustache, à Paris). 1856.

Les Marguerites. Salon de 1857.

Mgr Sibour, archevêque de Paris.

M. Rayer, médecin de l’Empereur. Salon de 1857.

Charles Auguste Coulomb (1736-1806). 1858.

David Besson, préfet des Bouches-du-Rhône. 1858.

La Science - L’Industrie. Tombeau de la Famille Séguin. Paris, Cimetière du Père Lachaise.

David combattant Goliath. Musée de Troyes. Salon de 1859.

Frédéric Bérat. Musée des Beaux-arts de Rouen. Salon de 1859.

Didon. Château de Fontainebleau, Parc. 1860.

Isaïe et Saint Jean. Salon de 1861.

Mgr Chalandon, archevêque d’Aix. Salon de 1861.

La Justice. Fontaine.

Saint Etienne. Paris, Eglise Saint Etienne du Mont. 1861.

Judith. Salon de 1866.

Les enfants au lézard. Salon de 1866.

Jeune fille caressant un chevreau. Salon de 1872.

Pêcheur jetant son épervier. Musée des Beaux-arts d’Aix. Salon de 1872.

La Pêche. Salon de 1873.

La Déception. Salon de 1875.

Jésus Christ. Salon de 1875.

Casimir Perier (1811-1876). Musée des Beaux-arts de Troyes.

Monsieur Thiers (1797-1877). Musée des Beaux-arts de Troyes. Salon de 1878.

Idylle. Musée des Beaux-arts de Troyes. 1879.

Pierre de la Ramée. Salon de 1881.

Portrait de Pierre Ramus. Buste en marbre. Nogent sur Seine, Musée Camille Claudel (Prêt du Musée Granet, Aix en Provence, Bouches du Rhône). 1885.

Portrait de l’auteur. Salon de 1885.

Les Dénicheurs. Salon de 1886.

Heureux âge. Salon de 1887.

Faucheur. Musée des Beaux-arts de Troyes.

La Fontaine. Château de Versailles. (D’après Ramus). 1837.

 

Galerie des oeuvres



La Vierge et l'Enfant. Marius Ramus.
Saint Etienne. Marius Ramus. Saint Jean Baptiste enfant. Marius Ramus

Antoine de Bourbon. Joseph Marius Ramus
La Vierge et l'Enfant.
Paris, Eglise Saint
Séverin.
Saint Etienne.
Paris, Eglise Saint
Etienne du Mont.
Saint Jean Baptiste enfant
Paris, Eglise Saint
Etienne du Mont.
Antoine de Bourbon.
Château de Versailles.

Saint Laurent. Joseph Marius Ramus. Saint Roch. Joseph Marius Ramus. Didon. Joseph Ramus. Première pensée. Joseph Marius Ramus.
Saint Laurent.
Nogent sur Seine, Eglise
Saint Laurent.
Saint Roch.
Nogent sur Seine, Eglise
Saint Laurent.
Didon.
Château de
Fontainebleau.
Première Pensée d'amour.
Nogent sur Seine, Musée
Camille Claudel
.
Autoportrait. Marius Ramus Portalis. Joseph Marius Ramus.
Autoportrait.
Nogent sur Seine, Musée
Camille Claudel
.
Portalis.
Palais du Luxembourg.