Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse

La Force asservie par l'Amour. Pierre Nicolas Tiolier.
La Force asservie par l'Amour.
Château de Compiègne.

Sculpteur (né à Paris le 9 mai 1784, décédé à Paris le 25 décembre 1853), fils d’un graveur de médaille, Tiolier suit l’enseignement de François Jouffroy et de Claude Dejoux.

Il remporte le premier prix de gravure en médaille en 1805.

Tiolier expose au Salon de 1812 à 1831.

Il est l’auteur de la Force asservie par l’Amour, érigée dans les jardins du Château du Compiègne. Il exécute les bustes de Girodet-Trioson, de Girodet-Trioson, d’Achille Michalon

Il réalise aussi plusieurs pièces de monnaie pour l’Etat.

Il obtient une médaille au Salon de 1824.

Il est nommé chevalier de la Légion d’Honneur en 1825.

 

Œuvres

Un jeune faune jouant de la flûte. Salon de 1822.

Achille Michalon (1796-1822). Musée des Beaux-arts d’Angers. 1823.

La Force asservie par l’Amour. Château de Compiègne, Parc. Salon de 1824.

Antoine, architecte. Salon de 1824.

Duvivier, ancien graveur général des monnaies. Salon de 1824.

Matrice du sceau de l'ordre du Saint-Esprit. Musée du Louvre. 1816.

La Vierge et l’Enfant. Salon de 1831.

Girodet-Trioson (1767-1824). Musée des Beaux-arts d’Angers.

Jehan Pastoret (1328-1405), président du parlement de Paris. (D’après Tiolier). Musée du Louvre.