Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres






Synthèse

Sculpteur français (né à Valenciennes le 16 juillet 1827, décédé à Meudon le 17 novembre 1905), frère cadet du peintre Charles Alexandre Crauk, Gustave Crauk entre à l’Ecole des beaux-arts en 1845.

Les Trois grâces. Gustave Crauk.
Les Trois grâces portant l'Amour.
Valenciennes.

Il suit l’enseignement de Jules Ramey, d’Augustin Dumont et de James Pradier. Il obtient le Prix de Rome en 1851 (Grecs et Troyens se disputant le corps de Patrocle), en même temps que le prix de la tête d’expression (Mater dolorosa).

Il participe au Salon dès 1853, avec des envois de Rome.

Il reçoit de nombreuses commandes de l’Etat et de la Ville de Paris.

Pour le Louvre, il réalise plusieurs ouvrages : La Force et la Prospérité renaissant sous le règne de la Loi (Fronton pour la pavillon de Marsan), Vauban (Rotonde Beauvais), Euterpe et Melpomène (Aile de Flore), Omphale (Cour Carrée), la Victoire (Pavillon des Etats), le Commerce (Grande Galerie).

Il travaille pour les églises Saint-Eustache (Saint Barthélemy, Saint Mathieu), Saint-Denys-du-Saint-Sacrement (Saint Jean Baptiste), Trinité (La Prudence), le Sacré-Cœur (Notre Dame de la Paix), pour l’ancien musée du Luxembourg (Fronton), l’Ecole de Médecine (La Médecine ; La Chirurgie), la Mairie du Ve (Combat du Centaure). On lui doit aussi à Paris, le Monument à l’amiral de Coligny, Douai et Dunkerque (Gare du Nord), le Crépuscule (Jardin Marco Polo à Paris).

Crauk exécute plusieurs dizaines de portrait ou de buste, dont certains sont exposés au Château de Versailles : Marie Edouard Jusuf ; Le maréchal Pélissier, duc de Malakoff ; Jacques Camou ; Le maréchal Mac-Mahon, duc de Magenta ; Le maréchal Niel ; Achille, comte de Baraguey d’Hilliers ; Auguste Regnault de Saint d’Angély ; Jean Baptiste Philibert Vaillant ; Le général Montauban ; Claude Antoine Anthyme Corbon ; Charles Lavigerie, cardinal.

Il reçoit une médaille de troisième classe en 1857, une médaille de deuxième classe en 1859, une médaille de première classe en 1861, un rappel de médaille en 1863, une médaille de première classe aux Expositions Universelles de 1867 et 1878.

Il est nommé officier de la Légion d’Honneur en 1878 et commandeur en 1903.

Il fit don de plusieurs de ses œuvres à sa ville natale et il inaugura le musée qui portait son nom, en 1903. Après la deuxième guerre, ses œuvres ont été regroupées, avec celles de Jean Baptiste Carpeaux, au Musée des Beaux-arts de Valenciennes.

 

Œuvres

M. Duchaufour, avoué de Mme Crauk mère. 1843.

Louis et Jules Rousseau, de Valenciennes. 1846.

M. Dubus, ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Valenciennes. 1849.

Abel de Pujol, peintre d’histoire, membre de l’Institut. 1849.

Henri Lemaire, membre de l’Institut. 1849.

La Chasse au lion. (Terre cuite). Musée des Beaux-arts de Valenciennes. 1850.

Mater dolorosa. 1851.

Les Grecs et les Troyens se disputant le corps de Patrocle. Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts. 1851.

Mme de Pontalba. Salon de 1853.

M. Pontalba. Salon de 1853.

L’Elégie. 1855.

Marie Edouard Jusuf. Château de Versailles. 1855.

Bacchante et Satyre. Château de Fontainebleau. Salon de 1857.

Le Commerce. Palais du Louvre.

Vauban. Palais du Louvre, Rotonde de Beauvais. 1857.

Le maréchal Pélissier, duc de Malakoff. Buste. Palais du Luxembourg. Château de Versailles. Salon de 1858.

Saint Barthélemy. (Initialement pour Paris, Eglise Saint Eustache). 1857.

Saint Mathieu. (Initialement pour Paris, Eglise Saint Eustache). 1857.

Saint Jacques le Mineur. (Initialement pour Paris, Eglise Saint Eustache). 1857.

Omphale. Palais du Louvre, Cour Carrée. 1859.

Le maréchal Pélissier, duc de Malakoff. Statuette. Salon de 1859.

Le colonel Plombin, du 1er de ligne. Salon de 1859.

Regulus Alphonse de Lanneau. Paris, Cimetière du Père Lachaise. 1858.

Jacques Camou, général de division. Château de Versailles. Salon de 1859.

Le Génie de la Loi. Mairie du 1er arrondissement. 1861.

Faune à l’amphore. Musée des Beaux-arts de Valenciennes. Salon de 1861.

Le maréchal Mac-Mahon, duc de Magenta. Castries (Hérault), Château. Château de Versailles. Salon de 1861.

Le maréchal Niel. Château de Versailles. Salon de 1861.

M. E. Hoskier, consul du Danemark. 1861.

Mme Hoskier. 1861.

Le maréchal prince Paskievitch. 1861.

Abel de Pujol. 1862.

Le général Ad. Chauvin. 1862.

Saint Jean Baptiste. Paris, Eglise Saint Denis du Saint Sacrement. 1863.

L’impératrice Eugénie. Salon de 1863.

La Ville de Douai – La Ville de Dunkerque. Paris, Gare du Nord. Musée des Beaux-arts de Valenciennes (Maquette, Plâtre). 1863.

Emile Signol, peintre d’histoire, membre de l’Institut. 1863.

Achille, comte de Baraguey d’Hilliers, maréchal de France. Château de Versailles. Salon de 1863.

La Victoire couronnant le drapeau français. Salon de 1864. (Initialement dans le square des Arts et Métiers à Paris).

Joseph Isidore Samson, artiste dramatique. Salon de 1864.

Auguste Regnault de Saint d’Angély, maréchal de France. Château de Versailles. 1864.

La Douleur. Tombeau de Léon Béclard. Paris, Cimetière du Père Lachaise. Musée des Beaux-arts de Valenciennes (Maquette). 1864.

Mme Favart, de la Comédie Française. Salon de 1865.

L’Art de la céramique de la Renaissance. (Pour la Manufacture de Sèvres). 1864.

Lucca della Robbia. (Pour la Manufacture de Sèvres).1864.

Bernard Palissy. (Pour la Manufacture de Sèvres). 1864.

Mme Gustave Crauk. Musée des Beaux-arts de Valenciennes. 1865.

Mlle L. E. Pélissier de Malakoff. Musée des Beaux-arts de Valenciennes. Salon de 1866.

Melpomène. Palais du Louvre, Aile de Flore. 1865.

Euterpe. Palais du Louvre, Aile de Flore. 1865.

Casimir Perier. Salon de 1867.

La Prudence. Paris, Eglise de la Trinité. 1868.

Le maréchal Pélissier, duc de Malakoff.  Château de Versailles. Salon de 1868.

Saint Augustin –Saint Joseph. (Pour le cloître de la Maison de Santé de Charenton). 1868.

La Danse – La Musique – La Comédie – La Tragédie. Théâtre de Compiègne. Musée des Beaux-arts de Valenciennes (Maquette, Plâtre). 1869.

Guillaume Dupuytren, chirurgien. Pierre-Buffière (Haute Vienne). 1869.

Le comte Camille de Montalivet, ministre de Louis Philippe. Salon de 1869.

Le Crépuscule. Paris, Jardin Marco Polo. Salon de 1870.

Deux Cariatides. Opéra de Paris. 1875.

Jean Baptiste Philibert Vaillant, maréchal de France. Château de Versailles. 1871.

J. P. Barchasson, comte de Montalivet, ministre de Napoléon 1er. Valence (Drome). Saint-Bouize (Cher), Château de la Grange (Copie, Bronze).Salon de 1872.

Le général baron Renault. Salon de 1872.

Le général Montauban, comte de Palikao. Château de Versailles. 1872.

Jean Bouchot, architecte. 1872.

L’intendant d’Etigny. Salon de 1873.

Nasser-Eddin, shah de Perse. Salon de 1874.

Le maréchal Mac-Mahon duc de Magenta, président de la République. Salon de 1874.

La maréchale de Mac-Mahon, duchesse de Magenta.

Le maréchal Niel. Salon de 1876.

Claude Bourgelat, fondateur de l’école vétérinaire en 1766. Salon de 1876.

Joseph Isidore Samson, artiste dramatique. Paris, Cimetière de Montmartre.

Eugène Saget, général de division. (Buste en bronze érigé à Grandvilliers (Oise), fondu pendant la seconde guerre mondiale par les allemands). 1878.

La Force et la Prospérité renaissant sous le règne de la Loi. Palais du Louvre, Pavillon de Marsan. Musée des Beaux-arts de Valenciennes (Maquette, Plâtre). 1878.

M. Krantz. Exposition universelle de 1878.

M. Alban Chaix. 1878.

Tritons. Fontaine. Paris, Place Edmond Rostand. Salon de 1879.

La comtesse Marguerite de Flandre et de Hainaut, fondatrice de l’hospice de Seclin. Seclin (Nord). 1880.

Charles Alix Dubosc, ancien modèle. 1880.

Fénelon, archevêque de Cambrai.

Le général Garibaldi. Médaille. Musée des Beaux-arts de Lille.

Jules Barbier, poète, librettiste. Salon de 1881.

Michel Perret, inventeur. Salon de 1881.

Tête d’étude. 1882.

Le comte Etienne de Cardaillac. Paris, Cimetière Montparnasse.

Victor Tissot, homme de lettres. Salon de 1883.

Jules Sandeau, de l’Académie française. 1883.

Le général Faidherbe, commandant en chef de l’armée du nord. (Erigé à Saint Louis (Sénégal)). Salon de 1883.

La Jeunesse et l’Amour. (Anciennement au Musée du Luxembourg). Salon de 1884.

Eugène Pelletan. Salon de 1884.

Le général Chanzy. Mans (Sarthe). Salon de 1885.

Le général Gallifet. 1885.

Le Vicomte Adalbert de Beaumont. Boulogne sur Mer, Cimetière. 1885.

Mme Pauline Viardot. La Tragédie lyrique. 1885.

Francisque Sarcey. Salon de 1886.

La Renommée distribuant des couronnes à la Peinture et à la Sculpture. Fronton de l’ancien Musée du Luxembourg. 1888.

Monument au cardinal Pierre Giraud, archevêque de Cambrai. Cambrai (Nord), Cathédrale Notre Dame de Grâce. Musée des Beaux-arts de Valenciennes (Maquette, Plâtre). Salon de 1888.

Monument de l’amiral de Coligny. La Patrie – La Religion. Temple de l’Oratoire, Rue de Rivoli. Musée des Beaux-arts de Valenciennes (Maquette, Plâtre). 1889.

La Vigne. Salon de 1889.

Le général Derroja. 1890.

Mlle Marie Lestat, artiste dramatique. Musée de Crauk. 1890.

Le général Faidherbe. Buste. Palais du Luxembourg. Salon de 1892.

Claude Antoine Anthyme Corbon, sénateur. Château de versailles. 1892.

Le marquis de Montaigu. Médaillon. 1893.

Les Trois grâces portant l’Amour. Valenciennes (Nord). Montreuil (Saine Saint Denis), Hôtel de Ville. 1893.

Le marquis de Montaigue. Buste. 1893.

La Justice - L’Assistance publique. Façade de la Mairie du XVIIIe arrondissement de Paris.

Edmond About. Paris, Cimetière du Père Lachaise. 1897.

Maurice Lebon. Musée d’Orsay. 1897.

Notre Dame de la Paix. Paris, Sacré Cœur à Montmartre. 1898.

Mausolée du cardinal de Lavigerie. (Initialement dans la cathédrale Saint Louis à Carthage (Tunisie). Le mausolée sans les statues a été transféré à Rome à la Maison Généralice).

Le Combat du Centaure. Mairie du Vie arrondissement de Paris. Exposition universelle de 1900.

Médecine – Chirurgie. Cariatides. Paris, Ecole de Médecine. 1900.

M. Jules Marmottan. 1900.

M. Paul Marmotan. 1900.

Le Baiser. Musée des Beaux-arts de Lille. 1901.

Le duc d’Audiffred-Pasquier. Buste. Palais du Luxembourg. 1901.

Gisant de Marie Lantoine. Musée des Beaux-arts de Valenciennes (Plâtre). 1901

Tombeau de Jules Machard, neveu de l'artiste. Musée des Beaux-arts de Valenciennes. 1901.

M. Gustave Eiffel, ingénieur. 1902.

Colonne de la Victoire ou Monument à la Défense de 1793. Valenciennes. 1902.

Le Matin. Mme Adolphe Salles, née Claire Eiffel. Musée des Beaux-arts de Valenciennes. 1904.

Le général Appert.

Amour, Folie.

Buste de Mme Halévy. Château de Malmaison et Bois-Préau (Hauts-de-Seine).

Mme Utako Sama. Musées des Beaux-arts de Valenciennes (Plâtre).

Charles Lavigerie, cardinal, primat d’Afrique. Château de Versailles.

Constantin Mils. Buste en bronze. Roubaix (Nord), Musée d'Art et d'Industrie - Piscine.

Edmond Got, acteur. Buste. Musée des Beaux-arts de Cambrai.

 

Galerie des oeuvres


Mme Marguerite Crauk. Gustave Crauk
Le Matin. Gustave Crauk. Gisant Marie Lantoine. Gustave Crauk. Faune et Amphore. Gustave Crauk.
Mme Crauk.
Musée de Valenciennes.
Le Matin.
Musée de Valenciennes.
Gisant de Marie Lantoine.
Musée de Valenciennes.
Faune à l'amphore.
Musée de Valenciennes.


Baiser. Gustave Crauk.
Trois Grâces. Gustave Crauk.
Crépuscule. Gustave Crauk.

Combat de Centaures. Gustave Crauk
Le Baiser.
Musée de Lille.
Les Trois grâces.
Valenciennes.
Crépuscule.
Paris, Jardin Marco Polo.
Combat de Centaures.
Paris, Mairie du Ve.

Amiral Coligny. Gustave Crauk.
Saint Jean Baptiste. Gustave Crauk.
La Victoire. Gustave Crauk.
Dunkerque. Gustave Crauk.
L'Amiral Coligny.
Paris.


Saint Jean Baptiste.
Paris, Eglise Saint
Denis du Saint
Sacrement
Colonne de la Victoire.
Valenciennes.


Dunkerque.
Paris, Gare du Nord.




Constantin Mils. Gustave Crauk.
Victoire. Gustave Crauk.


Force et Prospérité. Gustave Crauk.
Omphale. Gustave Crauk.
Constantin Mils.
Musée de Roubaix.
Victoire.
Palais du Louvre.
La Force et la Prospérité.
Palais du Louvre.
Omphale.
Palais du Louvre.

Vauban. Gustave Crauk.
Le Commerce. Gustave Crauk.
Euterpe. Gustave Crauk.
Melpomène. Gustave Crauk.
Vauban.
Palais du Louvre.
Le Commerce.
Palais du Louvre.
Euterpe.
Palais du Louvre.
Melpomène.
Palais du Louvre.
La Prudence. Gustave Crauk. Got. Gustave Crauk


La Prudence.
Paris, Eglise de la Trinité.
Edmond Got, acteur.
Musée de Cambrai.