Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Les oeuvres
Galerie des oeuvres
- Musée Rodin
- Musées
- Collections particulières






Synthèse

Sculptrice française (née à Fère en Tardenois (Aisne) le 8 décembre 1864, décédée à Montdevergues (Vaucluse) le 19 octobre 1943), fille d’un receveur de l’enregistrement, Camille Claudel, très jeune, modèle en argile un David et Goliath (1876) qui convainc son père des dispositions artistiques de sa fille.

Il demande conseil au sculpteur Alfred Boucher, qui vit à Nogent sur Seine comme la famille Claudel. Celui-ci est impressionné par le David et Goliath et présente la jeune Camille à Paul Desbois, directeur de l’Ecole des Beaux-arts, qui au vu de ses œuvres, lui demande si elle a « pris des leçons avec Monsieur Rodin ? ».

Sacountala. Camille Claudel
Sakountala.
Musée Rodin.

En 1882, à dix-huit ans, Camille Claudel, après avoir difficilement obtenu l’accord de son père, s’installe à Paris, pour suivre des cours de sculpture à l’Académie Colarossi (devenue ensuite La Grande Chaumière), où enseigne Alfred Boucher. Elle loue un atelier, rue Notre Dame des Champs, avec trois amies anglaises, dont l’une lui restera fidèle jusqu’à la fin, Jessie Lipscomb.

En 1883, Alfred Boucher reçoit le Prix de Rome et part pour la Villa Médicis. Il demande à Auguste Rodin de le remplacer à l’Académie Colarossi. Rodin est frappé par les qualités d’une œuvre de Claudel, la Vieille Hélène (1882), et suit avec attention sa formation.

En 1883, Camille Claudel participe à son premier Salon, avec Madame B

En 1885, elle entre comme praticienne dans l’atelier Rodin et commence alors, une longue relation professionnelle, artistique et sentimentale (Voir Camille Claudel et Rodin).

Quand Rodin obtient la commande des Bourgeois de Calais, Claudel est chargée du modelage des pieds et des mains. Elle continuera par la suite, à apporter sa contribution aux grandes œuvres de Rodin. Elle travaille aussi le marbre pour dégrossir la taille, avant l’intervention finale du maître. Rapidement, elle est admirée de tous les artistes et praticiens de l’atelier.

En 1888, Camille quitte la maison familiale et loue un logement-atelier au 113, boulevard d’Italie. Dans la même année, Rodin ouvre un nouvel atelier, La Folie Neubourg, au 68 boulevard d’Italie. Rodin y installe Camille Claudel et durant plusieurs années, ils ont cet atelier en commun.

La situation se dégrade entre les deux artistes, à partir de 1892-1893. Les relations amoureuses sont tendues entre Camille et Rodin qui lui, continue à vivre avec sa compagne, Rose Beuret. Malgré les demandes répétées de Camille Claudel, Rodin refuse le mariage.

En 1892, Camille quitte la Folie Neubourg et retourne dans son logement du boulevard d’Italie.

En 1893, Claudel présente au Salon, deux œuvres majeures, la Valse et Clotho, œuvres qui retiennent l’attention des critiques.

En 1895, elle obtient une commande publique pour l’Age mûr.

En 1897, elle envoie au Salon la Vague et les Causeuses (version en onyx).

En 1898, elle rompt définitivement avec Rodin et déménage rue de Turenne. Le second projet de l’Age mur est achevé et l’œuvre reflète sans doute possible, le drame de la séparation.

En 1899, elle loue ce qui sera son dernier atelier, au 19, quai de Bourbon. Elle reçoit une seconde commande l’Etat en 1906, pour Niobide blessé. L’Etat achète l’Abandon (ou Sacountala) en 1907.

Camille Claudel est une excellente portraitiste. Outre les cinq bustes de son frère Paul (à 13, 16, 18, 32, 42 ans), elle exécute les portraits de Ferdinand de Massary, de Charles Lhermitte, de Léon Lhermitte, du comte de Maigret, de Madame Maigret. Elle exécute deux portraits de Rodin (en plâtre en 1888 et en bronze en 1892).

Camille Claudel semble avoir été sollicitée pour des monuments publics à Auguste Blanqui, Albert Samain, Alphonse Daudet, sans que ces projets ne se concrétisent.

Elle obtient une mention honorable au Salon de 1888 avec Sacountala (ou L’Abandon ou Vertumne et Pomone).

En 1908, une grande exposition des œuvres Camille Claudel est organisée à la galerie Eugène Blot.

Sa dernière participation à un salon se situe en 1910, avec l’exposition des femmes peintres et sculpteurs.

Claudel a exposé à Bruxelles (1894), à Rome, Genève, New York.

Elle a été membre du Jury de la Société Nationale des Beaux-Arts de 1893 à 1899.

Après sa séparation d’avec Rodin, l’état psychique de Camille Claudel se dégrade doucement et régulièrement. Elle passe de la mélancolie la plus sombre à des excès de gaîté délirants. Elle vit dans une semi-misère, régulièrement aidée tout de même, par son père et son frère. A partir de 1905, elle vit dans une profonde solitude, cloîtrée dans sa demeure du quai Bourbon. Elle détruit au début de chaque été, les œuvres accumulées dans son atelier. Tout au long de cette période de sa vie, elle pense que Rodin la trahit et qu’il intervient auprès des journalistes pour orienter les critiques. Elle voit en toute chose, un complot de Rodin et ressent une haine grandissante envers le maître.

En 1913, Camille Claudel est internée à Ville Evrard puis transférée à Montdevergues aux environs d’Avignon, où elle restera trente années, jusqu’à sa mort.

Camille Claudel est la sœur de l’écrivain Paul Claudel.

 

Œuvres

Paul Claudel enfant (13 ans). Jeune Achille. Buste. Châteauroux, Musée Bertrand (Bronze; 1900). 1881.

La Vieille Hélène ou Vieille femme. Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher (Terre cuite). Collection particulière (Bronze). 1885 (Terre cuite). 1905 (Bronze).

Portrait de Madame B… 1883.

Torse de femme accroupie. Bronze. Roubaix (Nord), La Piscine. 1884-1885.

Torse de femme debout. Bronze. Bucarest (Roumanie), Muzeu National de Art al Româniel. 1885.

Femme accroupie. Plâtre patiné. Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher. 1884-1885.

Buste de Louis Prosper Claudel. 1884.

Mon frère à 16 ans. Jeune romain. Tourcoing (Nord), MUba Eugène Leroy (Bronze).  Collection particulière (Plâtre patiné). 1884.

Portrait de Louise Claudel. Buste jeune fille. Louise de Massary. Clermont Ferrand (Puy de Dôme), Musée d'Art Roger Quilliot (Bronze). Musée des Beaux-arts de Lille (Terre cuite). 1885 (Terre cuite). 1886 (Bronze).

Buste de Mademoiselle Jessie Lipscomb. 1885.

Giganti. Tête de Brigand. Musée des Beaux-arts de Lille (Bronze). Musée des Beaux-arts de Cherbourg. Musée des Beaux-arts de Reims. 1885.

Jeune Femme aux yeux clos. Buste en terre cuite. Poitiers (Vienne), Musée Sainte Croix. 1885.

L'Homme penché. Statue en plâtre. Collection particulière. 1886.

Paul Claudel à 18 ans. Jeune romain. 1886.

Buste de Rodin. Musée Rodin  (Plâtre et Bronze). Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher (Bronze). Musée d’Aurillac (Bronze). Musée de Guéret (Bronze). 1888 (Terre cuite). 1892 (Bronze).

Sakountala (ou Sacountala). L’Abandon. Vertumne et Pomone. Musée Rodin (Marbre; Bronze). Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher (Réduction en bronze). Châteauroux (Indre), Musée Bertrand (Plâtre original).  Musée des Beaux-arts de Cambrai (Bronze N° 8). Musée de Poitiers (Bronze). 1888 (Plâtre). 1905 (Bronze). Marbre (1905).

Ferdinand de Massary.  Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher (Bronze). Collection particulière (Plâtre). 1888 (Plâtre)

Torse de femme. 1888.

Charles Lhermitte enfant. 1889.

Psaume. Jeune fille à capuchon. La Prière. Musée des Beaux arts de Lille. (Bronze). Abbeville (Somme), Musée Boucher de Perthes (Bronze). 1889 (Plâtre). 1891-1893 (Bronze).

Galatée. Statue en marbre. Musée Rodin (Bronze et Plâtre). 1889.

Chat s’étirant. 1890.

Jeune fille à la gerbe. 1890 (Terre cuite).

Etude de tête.  1892.

La Valse ou Les Valseurs. Musée Rodin (Bronze). Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher (Bronze). Poitiers (Vienne), Musée Sainte Croix (Bronze). Collection particulière (Bronze). 1892 (Plâtre). Bronze (1889-1905).

Clotho. La Parque. Musée Rodin (Plâtre). 1893 (Plâtre). 1895 (Marbre).

La Petite châtelaine. Jeanne enfant. La Petite d’Islette. Musée Rodin (Marbre). 1893 (Plâtre). 1894 (Bronze). Beaufort en Vallée (Maine et Loire), Musée Joseph Donais (Bronze). Collection particulière Courtesy Jérôme Le Bay (Marbre; Après 1898).  1895 (Marbre).

Les Causeuses. Les Bavardes. La Confidence. Musée Rodin (Bronze et Onyx). Genève (Suisse), Musée d'Art et d'Histoire (Plâtre, avec paravent). 1894 (Plâtre). 1896 (Marbre). 1897 (Bronze et Onyx).

Chien affamé. Chien rongeant un os. 1894 (Plâtre).

L’Implorante. Le Dieu envolé. L'Imploration. La Supliante. (Figure détachée de L’Age mur). Musée Rodin. Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher (Réduction en bronze). Collection particulière (Bronze). 1894.

Le Peintre. 1894.

L’Age mûr. Le Chemin de la vie. La Fatalité. La Destiné. Musée Rodin (Plâtre et Bronze). Musée d’Orsay (Bronze et Premier modèle en plâtre). Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher (Bronze). 1895 (Plâtre, Première version). 1898 (Plâtre, Deuxième version). 1902 (Bronze).

Léon Lhermitte. Buste en bronze. Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher. 1895.

Monsieur Pontrémoli. 1895.

Femme à sa toilette. 1895.

Vieil aveugle chantant. 1895-1898.

Hamadryade. La Jeune fille aux nénuphars. Ophélie. 1897.

La Vague. Les Baigneuses. Musée Rodin (Bronze et Onyx). 1897 (Plâtre). 1898 (Bronze et Onyx).

Daphné et Chloé. 1898.

Persée et la Gorgone. Musée Rodin (Réduction en marbre). Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher (Marbre). 1898 (Plâtre et Marbre). 1905 (Bronze).

La Profonde pensée. Femme agenouillée devant une cheminée. 1898 (Bronze). 1900 (Marbre).

Buste de femme. 1899.

Le comte Christian de Maigret (en costume Henri II). Buste en marbre. Collection particulière. 1899.

La comtesse Arthur de Maigret. Buste en marbre. Collection particulière. 1900.

La Fortune. Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher (Bronze). 1900.

Rêve au coin du feu. Draguignan (Var), Musée municipal. Exposition universelle de 1900 (Plâtre). 1903 (Marbre).

Buste d’une Alsacienne. 1902.

Intimité.

La Joueuse de flûte. La Petite Sirène. La Sirène. Bronze. Nogent sur Seine (Aube), Musée Paul Dubois – Alfred Boucher (Bronze). Collection particulière (Bronze). 1905.

L’Aurore. 1905.

Buste de Paul Claudel à 37 ans. Musée Rodin (Bronze). Collection particulière (Bronze; 1912). 1905.

Niobide blessé. Poitiers (Vienne), Musée Sainte Croix (Bronze). Toulon (Var), Jardin de la Préfecture. 1906 (Plâtre). 1907 (Bronze).

Tête de rieuse ou Tête de négresse ou Tête de jeune fille au chignon. Buste en bronze. Musée Rodin. Avant 1908.

Etude pour la tête d'Hamadryade. Bronze. Alès (Gard), Musée Bibliothèque Pierre André Benoît. 1895-190

Buste Paul Claudel à 42 ans. 1910.

Autoportrait. 1913.

 

Galerie des oeuvres

Musée Rodin

L'Age Mûr. Camille Claudel.
L'Age Mûr. Camille Claudel. Les causeuses. Camille Claudel.
Les causeuses. Camille Claudel.
L'Age mûr. Bronze. L'Age mûr. Plâtre. Les Causeuses. Onyx. Les Causeuses. Plâtre.


La Danse. Camille Claudel.
Clotho. Camille Claudel.

La Petite chatelaine. Camille Claudel.
Sacountala. Camille Claudel.
La Danse. Clotho. La Petite Châtelaine. Sacountala.
La Vague. Camille Claudel. Buste de Rodin. Camille Claudel. Jeune à la gerbe. Camille Claudel.

L'Implorante. Camille Claudel.
La Vague. Buste de Rodin. La Jeune fille à la gerbe. L'Implorante.
Musées


L'Age mur. Camille Claudel.


Louise Claudel ou Louise Massary. Camille Claudel.


Giganti. Camille Claudel.

Louise Claudel. Camille Claudel.
L'Age mûr.
Musée d'Orsay.
Louise Claudel.
Musée de Lille.
Giganti.
Musée de Lille.
Louise Claudel.
Musée de Lille.
La Jeune femme aux yeux clos. Camille Claudel. L'Abandon. Musée de Cambrai. Louise Claudel. Camille Claudel. Paul Claudel. Camille Claudel.
La Jeune fille aux yeux clos.
Musée de Poitiers.

L'Abandon.
Musée de Cambrai.

Louise Claudel.
Musée de Clermont
Ferrand.
Paul Claudel à seize ans.
Musée de Toulouse.

Niobide blessée. Camille Claudel. La Valse. Musée de Poitiers.
La Petite châtelaine. Camille Claudel.


Le Rêve au coin du feu. Camille Claudel.
Niobide blessée.
Musée de Poitiers.


La Valse.
Musée de Poitiers.


La Petite châtelaine.
(Bronze)
Musée de Beaufort
Vallée.

Le Rêve au coin du feu.
Musée de Draguignan.


Sakoutala. Camille Claudel.

Tete de Hamadryade. Musée d'Ales.

Torse de femme accroupie. Camille Claudel.


Paul Claudel enfant. Camille Claudel.
Sakountala. Plâtre.
Musée de Châteauroux.
Tête Hamadryade.
Musée d'Alès.
Torse de femme accroupie.
Musée de Roubaix.
Paul Claudel enfant.
Musée de Châteauroux.


Femme accroupie. Camille Claudel.


Léon Lhermitte. Camille Claudel.
Fortune. Camille Claudel.
Abandon. Camille Claudel.
Femme accroupie.
Musée de Nogent sur
Seine.

Léon Lhermitte.
Musée de Nogent sur
Seine.

La Fortune.
Musée de Nogent sur
Seine.
L'Abandon ou Sacountala
Musée de Nogent sur
Seine.
Persée. Gorgonne. Camille Claudel. Sirène. Camille Claudel.


La Vieille Hélène. Camille Claudel.

Giganti. Camille Claudel.
Persée et la Gorgonne.
Musée de Nogent sur
Seine.
La Sirène.
Musée de Nogent sur
Seine.

La Vieille Hélène. Terre cuite.
Musée de Nogent sur
Seine.
Giganti.
Musée de Nogent sur
Seine.



L'Age mûr. Camille Claudel.

Rodin. Camille Claudel.
L'Homme penché. Camille Claudel.
Les Causeuses. Camille Claudel.
L'Age mûr.
Musée de Nogent sur
Seine.
Rodin.
Musée de Nogent sur
Seine.
L'Homme penché.
Musée de Nogent sur
Seine.
Les Causeuses. (Plâtre)
Musée de Genève.

Torse de femme debout. Camille Claudel.

Psaume. Camille Claudel.


Monfrère. Camille Claudel.
Sacountala. Camille Claudel
Torse de femme debout.
Musée de Bucarest.
Psaume.
Musée d'Abbeville.
Mon Frère.
Musée de Tourcoing.
Sacountala.
Musée de Cambrai.
Collections particulières
La Vieille Hélène. Camille Claudel. Christian Maigret. Camille Claudel. La comtesse de Maigret. Camille Claudel. Fernand Massary. Camille Claudel.
La Vieille Hélène.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
Christian de Maigret.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
La comtesse de Maigret.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
Fernand Massary.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
Homme penché. Camille Claudel. L'Implorante. Camille Claudel. Mon Frère. Camille Claudel. Paul Claudel à 37 ans. Camille Claudel.
L'Homme penché.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
L'Implorante.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
Mon frère.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
Paul Claudel à 37 ans.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
Sirène. Camille Claudel. La Valse. Camille Claudel. La Petite chatelaine. Camille Claudel.
Tête de Brigand. Camille Claudel.
Sirène.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
La Valse.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
La Petite Châtelaine.
Collection Particulière.
Exposition Musée Roubaix,
2014.
Giganti. Tête de brigand.
Musée de Reims.


 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS