Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres

 

 

 

 

 

Synthèse

Sculpteur français (né à Lyon (Rhône) le 12 février 1756, décédé à Lyon le 20 juin 1813), Chinard est admis à l’Ecole royale de dessin de sa ville natale à quatorze ans (pour ses parents il aurait dû devenir un ecclésiastique), puis il entre dans l’atelier de Barthélemy Blaise.

Centaure et l'Amour. Joseph Chinard.
Centaure et l'amour.
Musée des Beaux-arts de Lyon.

A seize ans, il travaille à la restauration de la façade de l’Hôtel de Ville de Lyon.

A vingt quatre ans, il exécute Quatre Evangélistes, Saint Paul et Saint Sacerdoce pour l’église Saint Paul de Lyon.

Remarqué, il bénéficie de la protection du chevalier de La Font de Juis, ancien procureur du roi, et se voit offrir les moyens pour aller à Rome (en 1784) et y séjourner trois années.

A Rome, il sculpte des copies d’antique qu’il envoie régulièrement à Lyon, pour les Salons.

Il remporte le prix de sculpture fondé par Pie VI à l’Académie Saint Luc, pour Persée délivrant Andromède.

Il retourne à Lyon en 1787 puis repart pour Rome en 1791. Durant son séjour lyonnais, il réalise une statue colossale de la Liberté, érigée dans la plaine de Brotteaux, à l’occasion de la Fête de la Fédération le 30 mai 1790.

A Rome, il exécute Apollon foulant à ses pieds le Despotisme et la Superstition, œuvre qui lui vaudra bien des ennuis. Il est dénoncé pour injures à la religion, arrêté et emprisonné le 22 septembre 1792 (avec l’un de ses amis, l’architecte Ratter). Suite à l’intervention du peintre David, notamment, il est libéré (avec son ami Ratter), après deux mois d’emprisonnement. Il quitte aussitôt Rome.

De retour à Lyon, il montre son engagement révolutionnaire dans ses œuvres : Jeune femme coiffée d’un bonnet à cocarde ; Homme en costume de l’époque révolutionnaire, Robespierre jeune. Il est pourtant à nouveau emprisonné, en octobre 1793, pour tendances modérées et contre-révolutionnaires. On lui reproche d’avoir représenté la Liberté, au fronton de l’Hôtel de Ville, le bras tombant et tenant une couronne civique un peu trop en arrière. Et ce n’est que lors de son procès, quatre mois plus tard, le 22 février 1794, qu’il est acquitté et libéré.

Il intervient ensuite comme le décorateur des fêtes républicaines célébrées à Lyon.

Très en cour auprès de la famille impériale, il devient le portraitiste de toute la famille Bonaparte. Il exécute les bustes et médaillons de Napoléon, l’impératrice Joséphine, l’impératrice Marie Louise, Eugène de Beauharnais, Jules Clary, la princesse Zénaïde, Elisa Bonaparte, la princesse Charlotte, Jérôme Bonaparte, le prince Bacciocchi., la princesse Auguste Amélie de Bavière.

En 1800, il retourne en Italie et s’établit même à Carrare.

Il fait des retours à Paris, sans y rester définitivement, en 1802, en 1805 et en 1808.

Il est l’auteur de la statue du général Cervoni, des bustes du général Baraguey d’Hilliers, du comte de Bondy, du général baron Piston, de Jean Antoine Morand, de la comtesse Desaix, du général Leclerc, de Bichat.

Lors de ses séjours à Paris, il exécute le buste de Madame Récamier qui sera nombre de fois, reproduit.

Il est nommé en 1795, à l’Académie des Beaux-arts.

Chinard a été membre des académies de Carrare, de Lucques, de Piombino et de Grenoble.

En 1807, il est nommé professeur à l’Ecole spéciale des Arts de Lyon.

Il meurt d’un anévrisme.

 

Œuvres

Les quatre évangélistes. (Initialement pour l’église Saint Paul, à Lyon ; œuvre détruite à la Révolution). 1780.

Saint Paul – Saint Sacerdoce. (Initialement pour l’église Saint Paul, à Lyon ; œuvre détruite à la Révolution). 1781.

Saint Paul. Statuette. 1781.

Saint Augustin. Statuette. 1781.

Narcisse. Statuette. 1781.

Saint Bruno – Saint Jean Baptiste. (Initialement pour la chartreuse de Selignac, dans l’Ain). Saint-Denis-lès-Bourg (Ain), Eglise. 1782.

Hébé et Ganymède.

Persée délivrant Andromède. Groupe en marbre inachevé. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1784-1787.

Jeune homme inconnu. Médaille. 1786.

Laocoon. Buste d’après l’antique. 1786.

Claude Bourgelat. Médaillon. 1786.

Louis XIV. Buste.

Le gladiateur mourant. Copie d’après l’antique.

L’Amour enchaîné et pleurant appuyé sur un autel.

Laocoon et ses fils. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1784-1787.

Ariane. Buste en marbre d'après l'antique. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1784-1787.

Bacchus. Buste en marbre d'après l'antique. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1784-1787.

Bacchante. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1784-1787.

Phryné. Statuette. Musée du Louvre. 1787.

Psyché à sa toilette. 1788.

Deux lions. (Initialement pour l’ancienne église Sainte Claire, à Lyon). 1789.

Roland de La Platière. Buste. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1789.

Centaure et l’Amour. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1789.

Vierge. (Œuvre endommagée à la Révolution et restaurée). Belley (Rhône), Cathédrale Saint Jean Baptiste. 1789.

La Paix. Statue. (Initialement érigée à Lyon, plaine de Brotteaux). 1790.

Amour de la Patrie. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1790.

Persée et Andromède. Groupe en terre cuite. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1791.

Jeux de Bacchante. Bas-relief.

Enlèvement de Déjanire. (D’après Jean de Bologne). Musée des Beaux-arts de Lyon (Terre cuite).

Jupiter foudroyant l’Aristocratie. Terre cuite. Rome. Musée Carnavalet. 1791.

Apollon foulant aux pieds le Despotisme et la Superstition. Terre cuite. Rome. Musée du Louvre. 1791.

Portrait de Robespierre jeune. Médaille. Rome. 1791.

Jeune femme coiffée d’un bonnet à cocarde.

Homme en costume de l’époque révolutionnaire. Médaillon. 1793.

Charles Fontaine. Bas-relief. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1793.

Bourgeois à l’époque de la Révolution. Médaillon.

La Liberté et la Légalité. (Statue placée sur la façade de l’Hôtel de Ville de Lyon ; enlevée en 1810 et remplacée par la statue de Henri IV, de Jean François Legendre Héral). 1793.

La Liberté couronnant le Génie de la France. Musée Carnavalet. 1793-1794.

La Loi - La Philosophie. Statuettes.

Jean Jacques Rousseau couché. 1794.

La République. Musée du Louvre. 1794.

Une Victoire - Une Renommée. (Initialement sur le Pont de la Victoire à Lyon).

Madame Jaucourt. Buste. 1796.

Léda. Statuette. 1796.

Général Doppet.

La France ceinte par l’Océan, le Rhin, la Manche et la Méditerranée. 1798.

Amour debout.

Bacchante tenant Bacchus enfant sur un léopard. Terre cuite. Musée des Beaux-arts de Lyon.

Saint Pothin, premier évêque de Lyon. Lyon (Rhône), Eglise de Saint Nizier. Musée du Louvre (Esquisse). 1799.

Le consul Lebrun. Médaillon.

Rewbel, membre du Directoire. Bas-relief. Musée des Beaux-arts de Dijon. Musée des Beaux-arts de Marseille.

Jean Antoine Morand, architecte guillotiné en 1779. Buste. Musée des Beaux-arts de Grenoble.

Claude Marie Primat, évêque. Médaillon. 1799.

La Reconnaissance d’Andromède délivrée par Persée. Salon de 1800.

La Justice. Salon de 1800.

Bichat. Buste. Musée des Beaux-arts de Lyon (Terre cuite). 1800.

Diane préparant ses traits. Buste. Salon de 1800.

Madame de Verninac en Diane chasseresse. Musée du Louvre. Salon de 1800.

Monument au général Desaix. Projet non abouti. Musée du Louvre (Esquisse en terre non cuite). 1801.

Napoléon Bonaparte. Buste en plâtre patiné. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1801.

Hébé versant le nectar à Jupiter sous la forme d’un aigle. Salon de 1802.

Bonaparte consul. Buste. 1802.

Jeanne Delhorme. Buste. Musée des Beaux-arts de Lyon (Terre cuite). 1802.

Inconnue (ou Mme de Civrieux) Buste en terre cuite. Musée du Louvre. 1802.

Bonaparte consul entre un faisceau et un glaive romain. Médaillon. Château de Malmaison.

Madame Joseph Chinard, née Antoinette Perret. Buste. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1802-1803.

Jeune homme à favoris. Médaillon.

Jeune garçon de la famille Guille. Buste en terre cuite. 1803.

Alexis Guiffrey. Buste en terre cuite. 1803.

Madame Récamier. Buste en marbre. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1802-1805.

Restauration d’une Renommée. (Restauration de la Renommée de la sépulture de Marguerite de Foix-Candalle, de Pierre Biard, érigée dans l'église collégiale de Saint-Blaise de Cadillac, en Gironde). Musée du Louvre. 1805.

Laocoon et ses fils. Musée des Beaux-arts de Lyon. 1804-1807.

L’impératrice Joséphine. Buste. Musée de Malmaison (Marbre ; Terre cuite; Porcelaine). 1806-1808.

Le prince Eugène de Beauharnais. Buste en marbre. Château de Versailles. Château de Malmaison (Buste en terre cuite). 1806.

Eugène de Beauharnais. Médaillon. Château de Malmaison.

Apollon. Buste en terre cuite. 1806.

Vase en l’honneur du couronnement de Napoléon et Joséphine. Musée des Beaux-arts de Lyon (Modèle en terre cuite pour un vase en marbre autrefois aux Tuileries et détruit en 1813). 1807.

Elisa Bonaparte, princesse de Bacciocchi. Buste en marbre. Château de Malmaison. 1808.

Grenadier à cheval. Arc de Triomphe du Carrousel. 1806-1808.

La comtesse Desaix, enfant ou Fanny Perrin en Psyché. Buste en marbre. Musée des Beaux-art de Clermont Ferrand. 1808.

Le général Desaix représenté à l’antique. Buste en marbre. (Œuvre ramenée d’Italie après son séjour en 1808). Château de Versailles (Moulage en plâtre). Marengo (Italie). Salon de 1808.

La princesse Auguste Amélie de Bavière, vice reine d’Italie. Buste en marbre. Château de Malmaison (Terre cuite). Salon de 1808.

François Albani. Buste en marbre. Musée du Louvre. Salon de 1808.

Le général Leclerc. Buste en marbre. Salon de 1808.

Mme Verninac. Buste en marbre. Salon de 1808.

Mlle Fanny Perrin. Buste en marbre. Salon de 1808.

Julia Clary, femme de Joseph Bonaparte, reine d’Espagne. Buste en terre cuite. Salon de 1808.

Janus colossal. (Initialement pour la Fontaine de la Douane, Marseille). 1809.

La Paix. Salon de 1809.

L’abbé Rozier. Buste. (Initialement placé dans le Jardin des Plantes). 1809.

Mme Jean Louis Gauldrée – Boilleau. Buste en marbre. 1809.

Andromède. Salon de 1810.

Jérôme Bonaparte. Buste en marbre. Château de Malmaison. 1810.

Tête de la Paix. Salon de 1810.

Otriadès mourant sur son bouclier. Salon de 1810.

Niobé frappé par Appolon. Salon de 1810.

L’Amour au repos, troublé par Psyché. Salon de 1810.

Phryné sortant du bain. Salon de 1810.

M. Vincent de Magniole. Buste. Salon de 1810.

Le docteur Pelletan. Buste en plâtre. Salon de 1810.

M. de Thélusson. Buste. Salon de 1810.

Mme Beuzi. Buste. Salon de 1810.

Mme Kaus. Buste. Salon de 1810.

La Vénus du Capitole. Copie d’après l’antique. (Initialement pour le Château de Compiègne).

Le général Cervoni. Statue. Salon de 1812.

Le général Baraguey d’Hilliers. Buste en plâtre. Salon de 1812.

Le général baron Piston. Salon de 1812.

Le comte de Bondy. Buste. Salon de 1812.

M. Doumer. Buste. Salon de 1812.

L’impératrice Marie Louise. Buste en marbre.

Elisa grande duchesse de Toscane. Buste en marbre. Château de Fontainebleau.

L’Architecture - La Sculpture. Musée de Grenoble.

Monument au Peuple. (Projet pour un monument révolutionnaire). Musée du Louvre.

La Nature. Musée du Louvre.

Femme appuyée sur un cippe. Musée du Louvre.

Jeune harpiste. Statuette en terre cuite. Musée du Louvre.

Génie de l’Hymen. Bayonne (Pyrennées Atlantiques), Musée Bonnat.

Monument au Premier Consul. Projet. Château de Malmaison.

Portrait du peintre Louis de Boilly. Médaillon. Musée des Beaux-arts de Lille.

Simon Chenard. Médaillon. Musée du Louvre.

La Paix. Statuette en terre cuite. Musée Carnavalet.

Madame Muller. Buste. Musée d’Art et d’Archéologie de Senlis (Terre cuite).

Le général Duhesme. Bas-relief. Musée du Louvre (Terre cuite).

Chinard de Lyon. Médaillon. (Œuvre attribuée à Chinard). Musée des Beaux-arts de Dôle.

Auto-portrait. Musée des Beaux-arts de Lyon (Moulage en plâtre).

Femme en Sapho. Collection particulière.

 

Galerie des oeuvres



Un Centaure et un Amour. Joseph Chinard

Laocoon et ses fils. Joseph Chinard.
Mmre Chinard. Joseh Chinard Persée et Andromède. Joseph Chinard
Centaure et l'Amour.
Musée de Lyon
Laocoon et ses fils.
Musée de Lyon
Madame Chinard.
Musée de Lyon
Persée et Andromède.
Musée de Lyon
Napoléon Bonaparte. Joseph Chinard.
Bacchus. Joseph Chinard.

Ariane. Joseph Chinard.


Honneur et Patrie. Joseph Chinard.
Napoléon Bonaparte.
Musée de Lyon.
Bacchus.
Musée de Lyon.
Ariane.
Musée de Lyon.
Honneur et Patrie.
Musée de Lyon


Tête de Méduse.


Princesse Amélie. Joseph Chinard

Prince Eugène. Jospeh Chinard
Joséphine. Joseph Chinard.
Tête de Méduse.
Château de Malmaison.
Princesse Amélie.
Château de Malmaison.
Prince Eugène.
Château de Malmaison.
L'impératrice Joséphine.
Château de Malmaison.


Prince de Beauharnais. Joseph Chinard.
La Sculpture. Joseph Chinard. Grenadier. Joseph Chinard Saint Pothin. Joseph Chinard
Prince de Beauharnais.
Château de Malmaison.
La Sculpture.
Musée de Grenoble.

Grenadier à cheval.
Paris, Arc de triomphe
du Carrousel.
Saint Pothin.
Lyon, Eglise Saint
Nizier.
Madame Verninac. Joseph Chinard.
Roland de la Platière. Joseph Chinard.
Madame Verninac en Diane.
Musée du Louvre.
Roland de la Platière.
Musée de Lyon.

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS