Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Œuvres
Galerie des oeuvres

 

 



Synthèse

Montesquieu. Clodion.
Montesquieu.
Musée du Louvre.

Sculpteur français (né à Nancy (Meurthe et Moselle) le 20 décembre 1738, décédé à Paris le 28 mars 1814), Clodion est le fils de Thomas Michel et d’Anne Adam, fille de Lambert Sigesbert Adam. Il fait partie d’une grande lignée de sculpteurs lorrains.

Il arrive à Paris pour se former et entre dans l’atelier de son oncle, François Gaspard Adam. A la mort de Lambert Sigisbert Adam, son grand père, en 1759, il participe avec ses frères à la restauration des œuvres laissées inachevées.

Après un court passage dans l’atelier de Jean Baptiste Pigalle, il remporte le Prix de Rome en 1759, avec Absalon fait tuer son frère Ammon dans un festin.

Il étudie pendant trois ans à l’Ecole royale des élèves protégés puis part à Rome, en 1762.

Clodion quitte l’Académie de France en 1767, mais reste à Rome pour répondre à des commandes personnelles, en particulier d’Elisabeth II (qui d’ailleurs souhaitait l’attirer en Russie). Il bénéficie en effet d’une grande notoriété et ses productions de statuettes inspirées par l’antique étaient recherchées et achetées avant même qu’elles soient achevées.

Sommé de rentrer en France, il revient à Paris en 1771, après neuf années passées en Italie.

Il est agrée à l’Académie en 1773 sur un modèle de Jupiter prêt à lancer la foudre.

A Paris, aidé par ses frères, il exécute des statuettes en terre cuite représentant des faunes, des nymphes, des bacchantes, des satyres, œuvres prisées par l’aristocratie et la bourgeoisie de l’époque et qui font sa réputation.

A la fin 1773, il retourne en Italie, sur la demande de la direction des bâtiments du roi, pour sélectionner et acheter des marbres de Carrare.

En 1779, sur une commande du roi, il réalise une statue de Montesquieu. Auparavant, il avait terminé un groupe représentant Condé et Turenne.

Après la Révolution, son genre de statuaire n’est plus au goût du jour et Clodion n’est plus un artiste recherché.

Ruiné, il retourne en 1795, à Nancy et s’occupe de la décoration de maisons particulières. Il prépare aussi des modèles pour la fabrique de Niederwiller.

En 1798, il est de retour à Paris mais il a du mal à s’adapter aux thèmes prônés par l’empire. Il reçoit cependant des commandes pour les bas-reliefs de la Colonne de la Grande Armée et pour l’Arc de Triomphe du Carrousel (Entrée des Français à Munich).

Son style a été imité par de nombreux sculpteurs, souvent en reproduisant ses œuvres.

Il épouse en 1781, Catherine Flore Pajou, fille du sculpteur Augustin Pajou (En 1794, elle demande la séparation et l’obtient). Son unique fille, Marguerite Augustine, le quitte pour suivre le sculpteur Joseph Charles Marin, son élève.

Il meurt d’une pneumonie.

 

Œuvres

Absalon fait tuer son frère Ammon dans un festin. Bas-relief. 1759.

Une femme avec sa torche allume le feu de l’amour. Statuette en terre cuite. Rome.

Minerve. Statuette en terre cuite. Rome. New York (Etats-Unis), Metropolitan Museum. 1766.

Pleureuse. Terre cuite. Rome. Musée du Louvre. 1766.

Sainte Marie-Madeleine pénitente. Terre cuite. Rome. Musée du Louvre. 1767.

L'Offrande de l'Amour. Terre cuite. Rome. Nancy (Meurthe et Moselle), Musée Lorrain. 1765-168.

Faune et bacchante. Groupe en terre cuite. Rome. Musée du Louvre. 1770.

Satyre couronnant une Bacchante. Groupe en terre cuite. Musée du Louvre. 1770.

Bacchante et l’enfant. Groupe en terre cuite. Musée du Louvre.

Une Vestale. Terre cuite. Rome.

Jupiter prêt à lancer la poudre. Salon de 1773.

Fleuve Scamandre desséché par les feux de vulcain, implorant le secours des Dieux. Modèle en plâtre. Salon de 1773.

Hercule au repos. Modèle en plâtre. Musée du Louvre. Salon de 1773.

Un Satyre enfant tenant un hibou entre ses bras. Statuette en marbre. Salon de 1773.

Un sacrifice à l’Amour. Bas-relief. Rome. Salon de 1773.

Une marchande d’Amours. Bas-relief. Nancy (Meurthe et Moselle), Musée Lorrain. Salon de 1773.

Le tombeau de la comtesse d’Orsay. Une femme qui, en expirant, montre à son époux le fils qu’elle lui laisse.  (Tombeau détruite à la Révolution). Musée du Louvre (Esquisse en terre cuite).

Deux femmes nues et couchées. Terre cuite. 1774.

Sainte Cécile - La mort de sainte Cécile. Statue et bas-relief en marbre. Rouen (Seine Maritime), Cathédrale. Musée du Louvre (Esquisse en terre cuite). 1775-1777.

Une nymphe et une bacchante. Groupe en terre cuite. 1777.

Deux Amours s’embrassant. Groupe en terre cuite. 1778.

Un satyre enfant tenant d’une main un hibou et de l’autre un thyrse. Groupe en terre cuite.  1777.

Une fillette tenant un pigeon et une cage. Groupe en terre cuite. 1779.

Une fuite en Egypte. Bas-relief en terre cuite.

Condé et Turenne. Groupe en plâtre. (L’œuvre ne fut pas sculptée en marbre comme prévu et fut détruite à la Révolution). 1778.

Une bacchante debout tenant de la main droite un petit satyre et de l’autre une coupe. Groupe en terre cuite. 1779.

Le Triomphe de Galatée. Bas-relief en pierre. (Œuvre initialement placée sur la façade d’une maison particulière). Copenhague (Danemark), Staten Museum for Kunst Terre cuite). Salon de 1779 (Modèle en terre cuite).

L’Astronomie et la Géométrie - L’Architecture et la Géographie - La Peinture et la Sculpture. Bas-reliefs en terre cuite. Cherbourg (Manche), Musée d’Art Thomas Henry. Salon de 1779.

Saint Georges terrassant le Dragon. Bas-relief. 1780.

Bacchanale d’enfants. La Panthère de Bacchus défendant ses petits. (Initialement pour la cour d’honneur de l’hôtel de Bourbon-Condé à Paris). Musée du Louvre. Vers 1781.

Satyresses et Satyres enfant. (Initialement pour la cour d’honneur de l’hôtel de Bourbon-Condé à Paris. Oeuvres réparties en 1922 entre le Musée du Louvre, le Musée Lorrain le Metropolitain Museum of Art de New York). Musée du Louvre. Nancy (Meurthe et Moselle), Musée Lorrain. 1781.

Bacchanale d'enfants. Le Sacrifice de la Chèvre. (Initialement pour la cour d’honneur de l’hôtel de Bourbon-Condé à Paris).Musée du Louvre. 1782.

Les Saisons. Quatre bas-reliefs en pierre. Œuvres placées sur la façade d’un hôtel particulier, à Paris.

Un cortège bachique. Bas-relief en pierre. Œuvre placée sur la façade d’un hôtel particulier, à Paris.

La toilette de Vénus. Bas-relief en pierre.

Une Source. Statue en pierre.

Cléopâtre mourante et couchée. Figure en marbre.

Pan poursuivant Syrinx sous le regard de l’Amour. (Initialement prévu pour le décor de la salle de bains de l’hôtel du baron de Besenval, à Paris).Musée du Louvre. 1782.

Vénus et l’Amour, avec Léda et le Cygne. (Initialement prévu pour le décor de la salle de bains de l’hôtel du baron de Besenval, à Paris).Musée du Louvre. 1782.

Montesquieu. Statue en marbre. (Le modèle en plâtre, présenté au Salon de 1779, fut très critiqué. Clodion avait représenté l’écrivain avec un costume évoquant partiellement l’antiquité. Aussi la version en marbre présente Montesquieu en costume de l’époque, feuilletant son livre De l’esprit des lois.). Musée du Louvre. Sèvres (Hauts de Seine), Cité de la Céramique (Modèle en terre cuite). Salon de 1783.

Bacchante présentant des raisins à un enfant. Groupe en terre cuite. 1784.

Une bacchante appuyée sur un cep de vigne et pressant une grappe de raisin. Statuette en terre cuite. 1786.

Triomphe de Bacchus. Bas-relief en terre cuite. 1788.

Décorations. Nancy (Meurthe et Moselle), Maisons particulières. 1795-1798.

Quatre saisons. (Initialement prévues pour une maison de Nancy). 1795-1798.

Nicolas Grillot, architecte à Nancy. Médaillon. 1795-1798.

Deux faunes enfants. Terre cuite. 1795-1798.

Bacchus enfant monté sur une chèvre. Groupe en marbre.

Montesquieu. Buste en marbre. Château de Versailles. 1801.

Trois femmes. Groupe en marbre. 1804.

Caton d’Utique. Palais du Luxembourg, Sénat. Musée du Louvre (Esquisse en Terre cuite). 1804.

Force vaincue par l’Amour. Terre cuite. 1806.

Une jeune fille assise donnant à manger à des petits oiseaux. Statue en marbre. Salon de 1806.

Entrée des Français à Munich. Bas-relief. Arc de Triomphe du Carrousel. 1808.

Les trois Grâces. 1809.

Tronchet. Buste en marbre. Palais du Luxembourg, Sénat.

Régnier, duc de Massa. Buste. (Commande pour le Sénat). 1809.

Le général Lacoste. Buste en plâtre. Château de Versailles.

Colonne de la Grande Armée. Quinze bas-reliefs. Paris, Place Vendôme. 1810.

Homère mordu par les chiens. Terre cuite. Musée du Louvre. Salon de 1810.

Une jeune fille qui veut prendre un papillon. Statue en marbre. Salon de 1810.

Bacchante couchée près d’un enfant et tenant une coupe. Terre cuite. 1813.

Projet d’un monument à l’acteur Larive. Terre cuite. Avant 1789.

Deux nymphes portant avec trois bras une coupe chargée de fruits. Plâtre. (Initialement prévu pour la salle à manger de l’hôtel du comte de Botterel-Quinti, à Paris. A l’origine, il y avait quatre groupes semblables). Musée des Arts Décoratifs. 1785-1795.

L’Escarpolette. Terre cuite.

L’évanouissement d’Esther. Esquisse d’un bas-relief en terre cuite. (Œuvre attribuée à Clodion). Musée du Louvre.

Bacchante portant un petit satyre. Terre cuite.

Silène et enfants. Groupe en terre cuite.

Flore. Statuette en terre cuite.

Une faunesse exerçant un jeune faune à jouer de la flûte. Médaillon en terre cuite.

Flore et Pomone. Statuette en terre cuite.

Bacchanales. Deux bas-reliefs en cire. Musée du Louvre.

Deux satyres dansant avec une bacchante. Musée du Louvre.

Femme chevauchant un satyre. Musée du Louvre

Quatre vases à décor identique d’une ronde de satyres et de satyresses. Musée du Louvre

L’Egyptienne au naos. Terre cuite. Musée du Louvre.

Faune. Ecouen (Oise), Musée National de la Renaissance.

Faunesse. Ecouen (Oise), Musée National de la Renaissance.

Génies dansant. Terre cuite. Ecouen (Oise), Musée National de la Renaissance.

Jeune fille courant avec des Amours. Statuette en marbre. Musée du Louvre.

Le Sacrifice de l’Amour. Bas-reliefs en marbre. Musée des Arts Décoratifs.

Erigone. Statue en plâtre. Maisons Laffitte (Yvelines), Château.

Satyre et Amours ou Satyre lutiné par des Amours. Marseille (Bouches du Rhône), Musée Grobet-Labadié.

La famille du Satyre. Marseille (Bouches du Rhône), Musée Grobet-Labadié.

Bacchante. Bourg en Bresse (Ain), Musée de Brou.

Le Retour du chasseur. Terre cuite. Bayonne (Pyrénées Atlantiques), Musée Bonnat.

Zéphyr et Flore. Groupe en terre cuite. New York (Etats-Unis), The Frick Collection.

Deux Bacchantes dansant avec un enfant. Boston (Etats Unis), Five Arts Museum.

Nymphe portant Bacchus enfant. Terre cuite. Ottawa (Canada), Musée des Beaux-arts.

Le Déluge. Terre cuite. Boston (Etats Unis), Five Arts Museum.

L’Enlèvement de Psyché. Terre cuite. Londres (Angleterre), Victoria et Albert Museum.

Satyre portant une bacchante jouant du tambour de basque. Terre cuite. Philadelphie (Etats-Unis) Philadelphia Museum of Art.

Bacchant enlaçant une bacchante portant sur l’épaule un thyrse chargé de grappes de raisins avec un enfant. Cincinnati (Etats-Unis), Art Museum.

Vestale portant un vase et faisant une libation au dessus d’un trépied. Marbre. Washington (Etats-Unis), National Gallery of Art.

La Surprise. Washington (Etats-Unis), National Gallery.

Arion. Statuette de terre cuite. Palais de l'Institut, Bibliothèque Mazarine.

 

Galerie des oeuvres


Montesquieu. Clodion.
Egyptienne et Naos. Clodion.
Une Pleureuse. Clodion.

Pleureuse. Clodion.
Montesquieu.
Musée du Louvre.
L'Egyptienne au naos.
Musée du Louvre.
Pleureuse.
Musée du Louvre.
Pleureuse.
Musée du Louvre.

Bacchante allant au sacrifice. Clodion

Panthère et Bacchus. Clodion.
Satyresses. Clodion. Femme expirant. Comtese d'Orsay. Clodion.
Le Sacrifice de la chèvre.
Musée du Louvre.
La Panthère de Bacchus.
Musée du Louvre.
Satyresse jouant avec
un enfant.

Musée du Louvre.
Monument de la
comtesse d'Orsay.

Musée du Louvre.


Vénus et l'Amour avec Léda et le cygne. Clodion.

Pan poursuivant Syrinx. Clodion.


L'Entrée dans Munich. Clodion.
Le général Lacoste. Clodion.
Vénus et l'Amour, avec
Léda et le Cygne.

Musée du Louvre.
Pan poursuivant Syrinx.
Musée du Louvre.

L'Entré des français
dans Munich
.
Paris, Arc de Triomphe
du Carrousel.
Général Lacoste.
Château de Versailles.



Marchande d'amours. Clodion

L'Offrande d'amour. Clodion.

Satyre et l'enfant. Clodion.
Montesquieu. Clodion.
La Marchande d'Amours.
Musée de Nancy.
L'Offrande d'Amour.
Musée de Nancy.
Satyresses et enfants satyre.
Musée de Nancy.
Montesquieu.
Musée de Sèvres.
Arion. Clodion.
Arion.
Paris, Palais de l'Institut.

 

 

 

 

 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS