Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres

 

 

 



Synthèse

La Loi. Jean Guillaume Moitte.
La Loi.
Palais du Louvre.

Sculpteur français (né à Paris le 11 novembre 1746, décédé à Paris le 2 mai 1810), fils du graveur Pierre Etienne Moitte, Jean Guillaume Moitte entre dans l’atelier de Jean Baptiste Pigalle à l’âge de quinze ans. Plus tard, il suit l’enseignement de Jean Baptiste Lemoyne.

Il remporte le Prix de Rome en 1768 (David portant la tête de Goliath en triomphe), après avoir obtenu un deuxième prix en 1766 (Alexandre buvant le breuvage).

Après trois ans passés à l’Ecole royale des élèves protégés, il part pour Rome en 1771, où il ne restera que deux années (en raison d’une santé délicate).

A Paris, Moitte travaille pour Auguste, orfèvre du roi. Ses modèles ont une forte influence sur l’orfèvrerie de l’époque.

Il expose pour la première fois en 1783.

Il travaille pour le Palais du Louvre, pour le Panthéon, pour la cathédrale Notre Dame de Senlis, pour le Palais de la Légion d’honneur.

Il est l’auteur du tombeau de Louis-François de Bourbon, du monument au général Desaix, des statues de Cassini, Custine et Hautpoul.

Il est agréé à l’Académie en 1783 et devient membre de l’Institut en 1795.

Il entre à l’Académie de Saint Luc, en1776, et rejoint l’Académie de Toulouse vers 1789.

 

Œuvres

Alexandre buvant le breuvage que lui présente son médecin Philippe. Bas-relief. 1766.

David portant la tête de Goliath en triomphe. Bas-relief. 1768.

Satyre et Nymphe. Glasgow (Angleterre), Glasgow Art Gallery and Museum. 1775.

Monument élevé à la gloire de Louis XV. (Initialement à Saint Denis (Seine Saint Denis)). Saint Denis (Seine Saint Denis), Cathédrale (Fragment : Femme éplorée). L’Isle Adam (Val d’Oise), Eglise (Modèle en plâtre).

Vierge à l'enfant. Deux anges.Statues en stuc. Senlis (Oise), Cathédrale Notre Dame. Vers 1777.

Monument funéraire de Louis-François de Bourbon, prince de Conti. (Le tombeau représentait un génie en bronze tenant le médaillon du prince de Conti. Il fut mutilé à la Révolution, et la statue a été remplacée par une statue en plâtre de la Douleur toujours de Jean Guillaume Moitte.). L’Isle Adam (Val d’Oise), Eglise Saint Martin. 1778.

Une bacchante endormie. Bas-relief en terre cuite. 1779.

Deux bacchantes dont une joue avec un enfant. Bas-relief en terre cuite. 1779.

Mme Rousseau. 1780.

Décorations extérieures. Renommées. Trophées d’armes. Paris, Palais de la Légion d’honneur. 1784.

Une vestale faisant l’aspersion de l’eau lustrale. Salon de 1785.

La Religion. Fénelon et Bossuet. Montpellier (Hérault), Musée Fabre. 1784-1788.

Le Commerce. Salon de 1787.

La Normandie. Statue.Salon de 1787.

Dominique Cassini. Observatoire de Paris. Bayonne (Pyrénées Atlantiques), Musée Bonnat (Terre cuite). Clermont (Oise), Hôtel de Ville (Modèle en plâtre). Salon de 1789 (Modèle en plâtre), Salon de 1810 (Marbre).

Mme Moitte. Buste en pierre. Salon de 1789.

L’Amour – L’Amitié. Groupe. Musée des Beaux-arts et d’Archéologie de Besançon (Terre cuite). 1792.

L’image de la Patrie distribuant des couronnes à la vertu et au génie. Bas-relief en pierre. (Initialement pour l’église Sainte Geneviève, devenue ensuite le Panthéon, à Paris. L’œuvre a été détruite sous la Restauration). 1792-1793.

L'Abbé Jean Louis Aubert. Buste en marbre. Musée du Louvre. 1785.

La Paix. Figure en marbre.

La France entourée des Vertus, appelant ses enfants à sa défense. Bas-relief en pierre. (Initialement pour le Palais du Luxembourg). 1798.

Le général Bonaparte. Statue équestre.

Monument au général Desaix. Statue en marbre.

Desaix. Buste en marbre.

Deux bas-reliefs. Bronze. (Œuvres destinées à la Colonne de la Grande Armée de Boulogne sur Mer - Wimille. Sous la Restauration, les deux bas-reliefs ainsi que la statue de l’empereur (de Jean Antoine Houdon) sont fondus, pour permettre la réalisation de la statue d’Henri IV, érigée sur Pont-Neuf, à Paris).

Mme Moitte sous la figure de la Charité. Statue en marbre.

La Loi. Numa Pompilius et Manco-Capac. Moïse et un Pharaon. Fronton. Palais du Louvre. 1806.

Le général Custine. Statue en marbre. Château de Versailles. Salon de 1810.

Le général Hautpoul. Statue équestre. Modèle en plâtre. Salon de 1810.

Tombeau du général Leclerc. Bas-relief. Salon de 1810.

Portrait de Léonard de Vinci. Château de Fontainebleau.

L’Arche de Titus. Bas-reliefs. Los Angeles (Etats Unis), Los Angeles County Museum (Terre cuite).

 

Galerie des oeuvres

La Loi. Jean Guillaume Moitte. Renommée. Jean Guillaume Moitte Renommée. Jean Guillaume Moitte
La Loi. Moïse - Pharaon.
Palais du Louvre.
Renommée.
Paris, Palais de la
Légion d'honneur.
Renommée.
Paris, Palais de la
Légion d'honneur.

 

 

 

 

 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS