Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres

 

 

 

 

Synthèse

Berger endormi. Louis Claude Antoine Vassé.
Berger endormi.
Musée du Louvre.

Sculpteur français (né à Paris en 1716, décédé à Paris le 30 novembre 1772), fils du sculpteur François Antoine Vassé, Louis Claude Vassé est d’abord l’élève de son père puis à la mort de celui-ci, il entre dans l’atelier de François Bouchardon.

Il remporte le Prix de sculpture en 1739 avec Jézabel mangée par les chiens.

Il est agrée à l’Académie en 1748.

Vassé intervient pour Notre Dame de Paris (Christ au tombeau), la cathédrale de Bourges (Lapidation de Saint Etienne), les églises de Saint Germain l’Auxerrois (Saint Germain) et des Blancs Manteaux (Vierge).

Il est l’auteur de plusieurs portraits : Mignard ; Girardon ; Pierre Pithou, Le Cointe ; Jean Passerat (cinq bustes sur une commande de Pierre Jean Grosley, avocat à Troyes) ; Majault ; Le papa Benoît XIV ; François de Chevert ; Quesnay.

Il travaille pour le roi Frédéric le Grand (Diane, L’impératrice Elisabeth de Russie).

Il réalise Tombeau de M. de Brou, le Tombeau de la princesse de Galitzi, le Cénotaphe de Marie Leczinski et le Mausolée de Stanislas Leczinski (qui sera terminé par son élève Félix Lecomte)

Vassé devient académicien en 1751 (Berger endormi).

Très ambitieux, il entretient des relations difficiles avec ses confrères et se brouille même avec son maître, François Bouchardon. Il publie un pamphlet contre Jean Baptiste Pigalle et doit présenter ses excuses pour échapper à une exclusion de l’Académie.

Il est nommé adjoint à professeur en 1758 et professeur en 1761.

Il fut membre de l’Académie impériale de Florence.

 

Œuvres

Jézabel mangée par les chiens. Bas-relief. 1739.

Travaux de décorations. (Initialement pour le Palais des Tuileries). 1739.

Mademoiselle … Buste en terre cuite. Salon de 1748.

Une femme pleurant sur une urne qu’elle recouvre de sa draperie. Modèle en plâtre. Salon de 1748.

Le pape Benoît XIV. Buste. Salon de 1750.

La Vierge en pleurs. Modèle en plâtre. Salon de 1750.

Dédale qui attache des ailles à son fils Icare. Salon de 1750.

Louis XV à cheval sur le champ de bataille. Statuette équestre et bas-relief en bronze. Château de Versailles. Salon de 1750.

Un berger endormi. Statuette en marbre. Musée du Louvre. 1751.

Le Christ au tombeau. Bas-relief en bronze doré. (Initialement pour Notre Dame de Paris).

La laitière au vase. Biscuit de porcelaine. Sèvres (Hauts de Seine), Cité de la céramique. 1753.

Cartel refermant les armes du roi. Renommée. (Initialement au fronton de la façade de l’ancien Hôpital des Quinze-Vingt). Salon de 1753.

L’Amour assis sur le bord de la mer rassemblant les colombes du char de Vénus. Statuette en marbre. Musée du Louvre. 1755.

François 1er. Buste en bronze. (Fonte réalisée par Vassé d’après un original disparu au XVIe siècle). Musée du Louvre. 1756.

Vénus qui dirige les traités de l’Amour. Groupe en marbre. Château de Versailles. 1758.

Mignard, premier peintre du roi. Buste en marbre. (Œuvre réalisée à la demande de Pierre Jean Grosley, avocat à Troyes). Musée des Beaux-arts de Troyes. Salon de 1757.

Buste d’enfant. Buste en marbre. Musée des Beaux-arts de Caen. 1857.

Girardon, sculpteur. Buste en marbre. (Œuvre réalisée à la demande de Pierre Jean Grosley, avocat à Troyes). Musée des Beaux-arts de Troyes. Salon de 1757.

Saint Germain, l’évêque de d’Auxerre. Paris, Eglise Saint Germain l’Auxerrois. Salon de 1757.

Maître d’autel. Paris, Eglise Saint germain l’auxerrois.

Garçonnet au turban. Buste en marbre. Musée des Beaux-arts de Lyon (Marbre). 1759.

Pierre Pithou, jurisconsulte. Buste en marbre. Musée des Beaux-arts de Troyes. Vers 1859.

Buste de fillette. Buste en marbre. Musée des Beaux-arts de Lyon. Salon de 1759.

Portrait de jeune femme, aux cheveux bouclés ornés de fleurettes. Buste en marbre. 1760.

Une nymphe sortant de l’eau et tordant ses cheveux. Figure en marbre. Salon de 1761.

Une nymphe endormie et une autre se mirant dans l’eau. Salon de 1761.

Un grand médaillon du roi. Marbre. (Initialement dans l’ancien Hôtel de Ville de Paris).  Salon de 1761.

Le père Le Cointe. Buste en marbre. (Œuvre réalisée à la demande de Pierre Jean Grosley, avocat à Troyes). Musée des Beaux-arts de Troyes. Salon de 1761.

Un portrait. Buste en marbre. Salon de 1761.

Tombeau de la princesse de Galitzin , née Troubetzkoy. Femme pleurant sur une urne qu’elle couvre de sa draperie. 1763.

Jeune fille portant les cheveux relevés. Buste en marbre. 1763.

M. Majault. Buste en plâtre. Salon de 1763.

La comédie. Figure en marbre. Musée du Louvre (Marbre et Modèle en plâtre). 1764.

Jean Passerat, poète. Buste en marbre. (Œuvre réalisée à la demande de Pierre Jean Grosley, avocat à Troyes). Musée des Beaux-arts de Troyes. Salon de 1765.

Tête d’enfant. Buste en marbre. Salon de 1765.

La Douleur. Bas-relief en marbre. (Fragment du monument de Paul-Esprit Feydeau de Brou, mort en 1767). Vers 1771. Musée du Louvre.

Tombeau du comte de Caylus. (Initialement placé dans l’église Saint Germain l’Auxerrois, à Paris). 1765.

Le comte de Calyus. Médaillon en marbre. Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts. Salon de 1767.

Une nymphe endormie. Statuette en marbre.Salon de 1767.

L’impératrice Elisabeth de Russie. Médaillon en marbre. Salon de 1767.

Maître d’autel. Cathédrale de Bourges. 1767.

La lapidation de Saint Etienne. Deux anges. Bas-relief en plomb et statues. (Initialement pour la Cathédrale de Bourges ; œuvres détruites à la Révolution). 1769.

Diane. Statue en marbre. (Commandée par Frédéric le Grand en 1756). Château des Sans souci. 1769.

Minerve appuyée sur un bouclier, prête à donner une couronne. Statue en marbre. Salon de 1767 (Plâtre).

François de Chevert, lieutenant des armées du roi. Médaillon en marbre. Paris, Eglise Saint Eustache. 1771.

La Vierge. Statue en pierre. (Initialement placée dans l’église des Blancs Manteaux).

Tombeau de M. de Brou, garde des sceaux. Marbre. Musée du Louvre. Salon de 1771.

La marquise de … Buste en marbre. Salon de 1771.

M. Quesnay, médecin du roi. Buste en marbre. Salon de 1771.

L’Amour et l’Amitié. Groupe en bronze.

Hercule assommant Achéloüs. Groupe en bronze.

Le maréchal de Richelieu. Statuette en marbre attribuée à Vassé.

Cénotaphe de la reine Marie Leczinski. Marbre. Nancy (Meurthe et Moselle), Eglise de Bonsecours. Salon de 1771.

Le mausolée de Stanislas Leczinski, duc de Lorraine, roi de Pologne. Marbre. (Œuvre terminée par Félix Lecomte, son élève). Nancy (Meurthe et Moselle), Eglise de Bonsecours. 1768-1774.

 

Galerie des oeuvres

Berger endormi. Louis Claude Antoine Vassé.
Tombeau de Feydeau de Brou. Louis Claude Vassé.


Tombeau de Feydeau de Brou. Louis Claude Vassé.

Garçon au turban. Louis Antoine Vassé.

Berger endormi.
Musée du Louvre.
Tombeau de Feydeau
de Brou
.
Musée du Louvre.
Tombeau de Feydeau
de Brou.

Musée du Louvre.
Garçonnet au turban.
Musée de Lyon.
Le Cointe. Louis Claude Antoine Vassé. Mignard. Louis Claude Antoine Vassé. Passerat. Louis Claude Antoine Vassé. Girardon. Louis Antoine Vassé.
Le père Le Cointe.
Musée de Troyes.
Mignard.
Musée de Troyes.
Passerat.
Musée de Troyes.
Girardon, sculpteur.
Musée de Troyes.


Pithou. Louis Antoine Vassé.
Ange. Louis Claude Antoine Vassé.
Pierre Pithou.
Musée de Troyes.
Ange.
Notre Dame de Paris.

 

 

 

 

 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS