Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres

 

 

 

 


Synthèse

Staninlas Leczinski. Georges Jacquot.
Stanislas Leczynski.
Nancy.

Sculpteur français (né à Nancy (Meurthe et Moselle) le 15 février 1794, décédé à Paris le 25 novembre 1874), Jacquot, fils d’un sculpteur ornemaniste, est d’abord formé par son père.

De plus, avec son père, il fréquente très jeune, les ateliers de François Joseph Bosio et d’Antoine Jean Gros.

Il entre à l’Ecole des Beaux-arts en 1813 et remporte le Prix de Rome en 1820 (Caïn maudit, entendant la voix de l’Eternel), après avoir obtenu le deuxième prix en 1817 (La Mort d’Agis, roi de Lacédémone).

Il séjourne à l’Académie de Rome et retourne à Paris, en 1826.

Dès 1817, il expose au Salon, alors qu’il est encore élève de l’Ecole des Beaux-arts.

Jacquot est l’auteur des bustes de Louis XVII, de Quatremère de Quincy, de Louis Philippe, du général Ruty, de Duroc, ainsi que des statues de Louis Philippe et de Stanislas Leczynski (Nancy)

Il travaille pour l’Arc de Triomphe de l’Etoile (Hussards et sapeurs du génie), pour les églises de Saint Médard (Saint Joseph) et Saint Germain des Près (L’Ancienne Loi ; La nouvelle Loi).

Pour le Palais du Louvre, il reçoit plusieurs commandes : un Fronton et un Trophée d’armes pour la Grande Galerie, un groupe de cariatides pour le pavillon Denon et un génie de la Moisson pour l’aile Colbert.

 

Œuvres

Mort d’Agis, roi de Lacédémone. Statue en plâtre. Musée des Beaux-arts de Nancy. 1817.

Louis XVII. Buste. Salon de 1817.

Daphné se mirant dans les eaux du fleuve Pénée, son père. Salon de 1819.

Pâris et Hélène. Bas-relief en plâtre. Musée des Beaux-arts de Nancy. Salon de 1819.

Caïn maudit, entendant la voix de l’Eternel. Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts. Musée des Beaux-arts de Nancy. 1820.

Le peintre Berghem. Buste en marbre. Musée d’Amiens. 1820.

L’Appolino de Florence. Copie d’après l’antique. Rome. Musée des Beaux-arts de Nancy.

Jésus Christ confond l’incrédulité de Saint Thomas. Salon de 1824.

Une jeune nymphe descendant dans l’eau. Statue en marbre. Musée du Louvre. 1824.

Pâris. Statue en marbre. Château de Versailles. Salon de 1827.

Un Amour sur un cygne. Salon de 1827.

Saint Joseph. Statue en plâtre. Paris, Eglise Saint Médard. Salon de 1827

Mercure séparant avec sa baguette, deux serpents, à l’origine du caducée. Statue en marbre. Château de Versailles. Salon de 1827.

Un Amour sur un dauphin. Statue en marbre. Salon de 1827.

Un Amour avec des flèches d’or et de bronze. Château de Versailles. Salon de 1827.

Quatremère de Quincy. Buste. Salon de 1827.

Un jeune triton monté sur un dauphin. Groupe en pierre. Paris, Fontaine Gaillon. 1828.

Jésus prêchant sur la montagne. Bas-relief en bronze. Paris, Eglise Saint Germain des Près. 1829.

Deux anges. Figure en bronze. Paris, Eglise Saint Germain des Près. 1829.

L’Ancienne Loi – La nouvelle Loi. Statues en bronze. Paris, Eglise Saint Germain des Près. 1829.

Stanislas Leczynski, roi de Pologne. Statue en bronze. Nancy (Meurthe et Moselle), Place Stanislas.1831.

Un enfant à califourchon sur un dauphin. Salon de 1831.

Le général Ruty. Buste en plâtre. Salon de 1831.

Une odalisque. Statue en marbre. Bourges (Cher), Musée du Berry. Salon de 1833.

Jeune faune et bacchante. Groupe en marbre. Salon de 1833.

Hussards et sapeurs du génie. Frise. Paris, Arc de Triomphe de l’Etoile (Côté avenue des Champs Elysées). Musée de Lisieux (Modèle en plâtre). 1834.

Le roi Louis Philippe 1er. Buste en marbre. Château de Chantilly. Salon de 1834.

Jeune fille surprise au bain. Statue en plâtre. Salon de 1835.

Hercule enlevant Alceste. Groupe en plâtre. Salon de 1836.

Louis Philipe 1er. Statue colossale en marbre. (Initialement pour le Palais Bourbon). 1837.

Philippe Strozzi, seigneur d’Epernay. Château de Versailles. 1838.

Le général de division Duroc, duc de Frioul. Buste en marbre. Château de Versailles. Salon de 1839.

Amour à la colombe. Statue en marbre. Musée des Beaux-arts de Nancy. Salon de 1840.

La Surprise. Statue en plâtre. Salon de 1842.

Hercule de la Guerre. Salon de 1844.

Le dernier soupir du Christ. Groupe en plâtre. Salon de 1847.

Enfants représentant les Saisons, la Chasse et le Pêche. Salon de 1849.

Enfants représentant la Peinture, la Sculpture, l’Architecture et la Musique. Salon de 1849.

Le Génie destructeur. Salon de 1850.

Trophée et deux figures. Fronton. Palais du Louvre, Grande Galerie. 1851.

Trophée d’armes. Palais du Louvre, Grande Galerie. 1

L’Exaltation de la Croix. Bas-reliefs en plâtre. Salon de 1857.

La Moisson. Palais du Louvre, Aile Colbert. 1857.

Cariatides. Palais du Louvre, Pavillon Denon. 1857.

Hercule vainqueur de l’hydre. Statue en plâtre. Salon de 1859.

 

Galerie des oeuvres

Stanislas Lczynski. Georges Jacquot.

Trophée. Georges Jacquot.


Trophée. Georges Jacquot.

La Moisson. Georges Jacquot.
Stanislas Leczynski.
Nancy.
Trophée.
Palais du Louvre.
Trophée.
Palais du Louvre.
La Moisson.
Palais du Louvre.

Cariatides. Georges Jacquot.

Fontaine Gaillon. Georges Jacquot.
Jeune nymphe. Georges Jacquot. L'Ancienne Loi. Georges Jacquot.
Cariatides.
Palais du Louvre.
Un jeune Triton.
Paris, Place Gaillon.
Jeune nymphe.
Musée du Louvre.
Loi ancienne.
Paris, Eglise Saint
Germain des prés
.
Loi nouvelle. Georges Jacquot.
Loi nouvelle.
Paris, Eglise Saint
Germain des prés
.

 

 

 

 

 

 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS