Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse

Piéta. Hippolyte Bonnardel.
Piéta.
Paris, Eglise Saint Germain l'Auxerrois.
Mercure assis. Pierre Antoine Bonnardel.
Mercure assis.
Paris, Ecole des Beaux-arts.

Sculpteur français (né à Bonnay (Saône et Loire) le 14 janvier 1824, décédé à Rome le 2 juillet 1856), Bonnardel suit l’enseignement de Jules Ramey et d’Augustin Dumont.

Il entre à l’Ecole des Beaux-arts en 1844.

Bonnardel remporte le Prix de Rome en 1851 (Les Grecs et le Troyens se disputant le corps de Patrocle), après avoir obtenu le deuxième prix de sculpture en 1847 (Télémaque rapportant à Phalante l’urne renfermant les cendres d’Hippias).

Il participe aux Salons de 1851 et 1852.

Il est l’auteur de Ruth glanant (Musée du Louvre), d’une Piéta (Eglise Saint Germain l’Auxerrois) et de Mercure assis (Ecole des Beaux-arts).

Lors de sa deuxième année à Rome, il meurt des suites d’une attaque d’aliénation mentale.

 

Œuvres.

Télémaque rapportant à Phalante l’urne renfermant les cendres d’Hippias. Bas-relief. Musée de Macon. 1847.

Modèle de la première médaille de l’Exposition universelle de Londre. Bronze. Salon de 1851.

Médaillon. Plâtre. Salon de 1851.

Les Grecs et le Troyens se disputant le corps de Patrocle. Bas-relief. Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts. 1851.

Descente de la croix. Bas-relief. Salon de 1852.

Gustave Nicolas Berlinot, graveur. Médaille en bronze. Rome. 1853.

Le massacre des Innocents. Rome.

Mercure assis. Statue en marbre. Copie d’après l’antique. Rome. Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts. 1854.

Muse latine. Buste en plâtre. Rome. 1854.

Piéta. Rome. 1854.

Saint Martin. Bas-relief. Rome. 1854.

Gustave Crauk. Médaillon en bronze. Musée d’Orsay.

Ruth glanant. Statue en marbre. Rome. Musée du Louvre, Appartements de Napoléon III. 1855.

Piéta. Groupe en marbre. Paris, Eglise Saint Germain l’Auxerrois. 1855.