Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

Du XIVe au XIXe

Home
Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres




Synthèse

La Petite vendangeuse. Emile Chatrousse.
La Petite vendangeuse.
Musée de Grenoble.

Sculpteur français (né à Paris le 6 mars 1829, décédé à Paris le 12 novembre 1896), Chatrousse d’origine modeste est contraint de travailler très jeune (onze ans) chez un graveur ciseleur de bijoux.

Au début, tout en travaillant, il se forme tout seul, en allant dessiner puis modeler des animaux observés au jardin des Plantes. Par la suite, il abandonne son métier de graveur pour se former auprès de Abel de Pujol.

En 1851, il entre dans l’atelier de François Rude.

Il débute au Salon de 1848 (Khaïr ed Din).

Chatrousse reçoit de nombreuses commandes publiques : Palais du Louvre (Cérès ; L’Art chrétien ; L’Automne), le Théâtre du Châtelet (Comédie), l’Hôtel de Ville de Paris (Manon Richard), Eglise de Saint Eustache (Résignation), de Saint Leu (Saint Gilles), de la Trinité (Saint Simon).

Il exécute aussi de nombreux bustes : L’Abbé Grégoire ; A de Liesville : Ernest Soyer ; Georges Beuret ; Docteur Péan ; Cuvillier Fleury.

Son épouse décède en 1864 et il doit élever ses trois enfants, tout en continuant à assurer son art.

Il remporte une médaille de troisième classe en 1863 et des médailles en 1864 et 1865, une mention honorable à l’Exposition universelle de 1855, une médaille de bronze à l’Exposition universelle de 1889.

Il est promu chevalier de la Légion d’honneur, en 1878.

Chatrousse est un écrivain et un critique d’art reconnu. Il est aussi membre du conseil municipal du XIVe arrondissement.

 

Œuvres

Khaïr ed Din, surnommé Barberousse. Esquisse en plâtre. Salon de 1848.

M. Crèvecoeur. Médaillon en plâtre. Salon de 1850.

Ernest Soyer. Buste en pierre. Paris, Cimetière du Père Lachaise. 1852.

La reine Hortense et son fils le jeune Louis Napoléon, futur Napoléon III. Groupe en marbre. Château de Compiègne. Exposition universelle de 1855.

L’Automne. Groupe en pierre. Palais du Louvre. 1857.

La Résignation. Statue en marbre.Paris, Eglise Saint Eustache.

Héloïse et Abélard ou La Séduction. Groupe en marbre. Musée de Vendôme. Salon de 1857.

L’Art chrétien. Statue en marbre. Palais du Louvre.

Saint Gilles. Statue en pierre. (Initialement pour l’église Saint Leu, à Paris). Salon de 1861.

La Renaissance française. Statue en marbre. Château de Fontainebleau. Salon de 1861.

Georges Beuret, général de brigade. Buste en marbre.

La Petite vendangeuse. Statue en marbre. Musée de Grenoble. Salon de 1863.

La Comédie. Statue en pierre. (Initialement pour le Théâtre du Châtelet, à Paris). 1863.

Saint Simon. Statue en pierre. (Initialement pour l’église de la Trinité, à Paris). 1863.

Madeleine du désert. Statue en marbre. Salon de 1864.

La Marquise de Pompadour. Buste en marbre. Salon de 1866.

Cérès. Statue en pierre. Palais du Louvre. 1866.

Portalis. Statue en marbre. Paris, Palais de Justice. Salon de 1867.

Saint Joseph. Statue en pierre peinte et dorée. Paris, Eglise de Saint Ambroise (Chapelle Saint Joseph). 1868.

Source et ruisseau. Groupe en marbre. Paris, Jardin du Luxembourg. Salon de 1869.

Le docteur Péan. Buste en marbre. Salon de 1870.

Damesme, général de brigade. Buste en marbre. 1869.

Ange encenseur. Statue en pierre. Paris, Eglise Saint Eustache. Salon de 1873.

François Foster. Buste en marbre. (Initialement à l’Institut de France). Salon de 1875.

Les crimes de la guerre. Groupe en marbre. Musée des Beaux-arts de Nancy. Salon de 1874.

Achille Harlay. Buste en marbre. (Initialement pour le Palais de Justice de Paris). 1876.

Une jeune parisienne. Statue en marbre. Paris, Petit Palais. Salon de 1876.

Marquise de Sévigné. Buste en terre cuite. Salon 1877.

La Poésie. Statue en pierre. (Initialement pour les Tuileries). 1878.

L’Industrie. Statue en pierre. Monte Carlo (Monaco), Théâtre. Salon de 1879.

La Lecture. Statue en marbre. Contrexéville  (Vosges), Bibliothèque municipale.

Manon Roland. Statue en pierre. Hôtel de Ville de Paris.Salon de 1882.

L’abbé Grégoire. Buste en marbre. Château de Versailles, Jeu de Paume.

Jeune contemporaine. Statue en marbre. Salon de 1883.

Florimond Leroux. Statue en pierre. Hôtel de Ville d’Amiens.

A de Liesville. Buste en bronze. (Initialement placé au Musée Carnavalet, à Paris). Salon de 1887.

Jeanne d’Arc. Statue en bronze. Paris, Boulevard Saint Marcel. Salon de 1887.

Monument funèbre du général Richard. Bronze et granit. Rambervillers (Vosges). 1888.

L’Histoire inscrivant le Centenaire. Statue en pierre. Paris, Place Adolphe Chérioux. Salon de 1889.

Benserade. Buste en marbre. Opéra de Paris. Musée de Sète (Copie). 1891.

La sainte de la Patrie. Buste en marbre. Salon de 1891.

La Nouricière. Groupe en marbre. Salon de 1892.

Cuvillier Fleury. Buste en marbre. (Œuvre destinée à l’Institut de France). Salon de 1894.

Pitié, après le combat. Groupe en bronze. Salon de 1895.

Source endormie au bruit de son onde. Statue en plâtre. Salon de 1897.

 

Galerie des oeuvres

La Petite vendangeuse. Emile Chatrousse.
Jeanne d'Arc. Emile Chatrousse.

L'Histoire. Emile Chatrousse.
La Parisienne. Emile Chatrousse.
La Petite vendangeuse.
Musée de Grenoble
Jeanne d'Arc.
Paris
L'Histoire.
Paris
La Parisienne.
Paris, Petit Palais
Cérès. Emile Chatrousse. L'Art chrétien. Emile Chatrousse.

L'Automne. Emile Chatrousse.



La Résignation. Emile Chatrousse.
Cérès.
Palais du Louvre
L'Art chrétien.
Palais du Louvre
L'Automne.
Palais du Louvre
La Résignation.
Paris, Eglise Saint Eustache
Portalis. Emile Chatrousse. La renaissance française. Emile Chatrousse.
Le Roux. Emile Chatrousse.
Manon Roland. Emile François Chatrousse.
Portalis.
Paris, Palais de Justice
La Renaissance française.
Château de Fontainebleau
Florimond Leroux.
Amiens, Hôtel de Ville
Manon Roland.
Hôtel de Vile de Paris.