Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres




Synthèse

Sculpteur français (né à Etampes (Essonne) le 7 août 1619, décédé à Paris le 28 octobre 1671), Legendre est nommé membre de l’Académie en 1664 (Madeleine pénitente).

Il travaille à la décoration du Louvre (Masques), des Tuileries, des châteaux de Vaux le Vicomte et de Meudon. Pour le château de Versailles, il exécute Nymphe de fontaine et Dieu de Rivière.

Pieta. Nicolas Legendre.
Piéta.
Paris, Eglise Saint Merry.

Legendre intervient pour les églises Saint Nicolas du Chardonnet (Saint Denis ; Saint Geneviève), Saint Gilles (Saint Gilles ; Saint Leu ; Sainte Barthe), Saint Paul (Piéta ; Saint Paul ; Saint Pierre), Saint Merry (Piéta), et pour le Couvent des Bénédictines d’Issy (Saint Scholastique ; Saint Benoît).

Il est aussi l’auteur de l’un des deux frontons du Collège des Quatre Nations (La Prudence et la Tempérance).

Legendre devient adjoint à professeur en 1665

 

Œuvres

Saint Bruno. Statue en pierre. (Initialement pour la chartreuse de Gaillon dans l’Eure).

Une Piéta – Saint Pierre – Saint Paul. Sculptures en bois. (Initialement dans l’église Saint Pau, à Parisl). 1655.

Décorations. Façade. Paris, Hôtel de Beauvais. 1657.

Décoration. Portail. (Sous la direction Jacques Sarrazin. ; Initialement pour le château de Meudon). 1658.

Décorations. Plafonds en stuc. Maincy (Seine et Marne), Château de Vaux le Vicomte. 1662.

Saint Denis – Sainte Geneviève. (Statues qui décoraient initialement le portail de l’église Saint Nicolas du Chardonnet, à Paris). 1662-1663.

Porte. Bas-relief en  bois. Paris, Eglise Saint Nicolas du Chardonnet.

Deux anges. Paris, Eglise Saint Nicolas du Chardonnet.

La Mise au tombeau. Bas-relief en stuc. Paris, Eglise Saint Nicolas du Chardonnet.

Une Vierge. Stuc. (Initialement pour l’église Saint Nicolas du Chardonnet, à Paris). 1662-1663.

Saint Elie – Sainte Thérèse. Statues en pierre. (Initialement pour le couvent des carmélites de la rue Chapon, à Paris).

La Madeleine pénitente. Figure en terre cuite. 1664.

Deux Renommées. Bois. (D’après les modèles de Gilles Guérin). Palais du Louvre. 1665.

Sainte Radegonde. Poitiers (Vienne), Eglise Sainte Radegonde.

Saint Leu - Saint Gilles – Sainte Barthe. Statuettes. Etampes (Essonne), Eglise Saint Gilles.

Quatre masques. (En collaboration avec Benoît Massou). Palais du Louvre. 1669.

Médaillons en pierre. (En collaboration avec Laurent Magnier). Château de Versailles. 1670-1671.

Bain des nymphes. Bas-reliefs et Termes. (Sur les dessins de François Girardon).Château de Versailles. 1668-1670.

Nymphes de fontaine. Statue en pierre. (Oeuvre de Legendre ou de Laurent Magnier). Château de Versailles. 1671.

Dieu de Rivière. Statue en pierre. (Oeuvre de Legendre ou de Laurent Magnier). Château de Versailles. 1671.

La Prudence et la Tempérance. Fronton. (En collaboration avec Martin Desjardins qui a terminé les travaux après la mort de Legendre). Paris, Collège Quatre Nations, Bibliothèque Mazarine.

Pieta. Groupe en marbre. Paris, Eglise Saint Merry.

Saint Scholastique – Saint Benoît. (Initialement pour le Couvent des bénédictines d’Issy).

 

Galerie des oeuvres



Pieta. Nicolas Legendre.
Dieu de Rivière. Laurent Magnier ou Nicolas Legendre. Nymphe de Fontaine. Laurent Magnier ou Nicolas Legendre

Porte. NIcolas Legendre
Piéta.
Paris, Eglise Saint Merry.

Dieu Rivière.
Château de Versailles.

Nymphe de Fontaine.
Château de Versailles.

Porte.
Paris, Eglise Saint
Nicolas du Chardonnet.
Deux anges. Nicolas Legendre.
Deux anges.
Paris, Eglise Saint
Nicolas du Chardonnet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS