Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

La passion de la sculpture

Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres

 

 

 

 

Synthèse

Sculpteur français (né à Paris le 5 janvier 1742, décédé à Charenton le Pont (Val de Marne) le 30 janvier 1826), Stouf suit l’enseignement de Guillaume 1er Coustou.

Il remporte le deuxième prix de Rome en 1769 avec Mucius Scoevola bravant Porsenna.

Montaigne. Jean Baptiste Stouf.
Montaigne.
Musée du Louvre.

Il fait un séjour à son initiative et à ses frais à la Villa Médicis, à Rome.

Stouf est agréé à l’Académie en 1784 et devient académicien en 1785 (Abel expirant).

Il est l’auteur des statues de Montaigne (Louvre), de Custine (Versailles), de Suger (Saint Omer), et de Saint Vincent de Paul (Eglise Saint Thomas d’Aquin, à Paris).

Il travaille aussi pour la colonne de la Grande Armée.

En 1810, il est nommé professeur des anciennes Ecoles Centrales.

 

Œuvres

Mucius Scoevola bravant Porsenna. Bas-relief. 1769.

Un Cerf. Figure en plomb. (Initialement pour le Château de Chantilly dans l’Oise). 1778.

Une femme endormie. Bas-relief en pierre. (Initialement pour le Château de Betz dans l’Oise).

Castor et Pollux. Statues en pierre. (Initialement pour le Château de Betz dans l’Oise).

Le Sacrifice d’Iphigénie. (Initialement pour le Château de Betz dans l’Oise).

Abel expirant. Statue en marbre. Musée du Louvre. 1785.

Bélisaire. Tête d’étude. Salon de 1785.

Jeune fille affligée. Figure en marbre. Musée du Louvre (Marbre et Terre cuite). 1785.

L’Affliction. Tête d’expression en marbre. Musée du Louvre. 1785.

Saint Vincent de Paul. Statue en plâtre. Paris, Eglise Saint Thomas d’Aquin. Salon de 1787.

La Tristesse. Tête de femme en marbre. Salon de 1791.

Tête de vieillard. Marbre. Salon de 1791.

L’histoire. Bas-relief en pierre. (Destiné au Panthéon, cette œuvre n’existe plus).

Femme effrayée d'un coup de tonnerre qui vient de rompre un arbre à côté d'elle. Statuette en terre cuite. Musée du Louvre. 1798.

Michel Montaigne. Statue en marbre. Musée du Louvre. Salon de 1800.

L’Amour et l’Amitié. Groupe en plâtre. Salon de 1801.

Lavoisier. Buste en marbre. Château de Versailles. 1801.

Pierre Paul Rubens. Buste en marbre. Musée du Louvre. 1802.

Le général Joubert. Statue en marbre. Salon de 1804.

Grétry. Statue en marbre. 1804.

Douze portions de bas-relief. Paris, Colonne de la Grande Armée. 1806-1810.

Napoléon législateur. Bas-relief en pierre. (Initialement pour le Sénat ; œuvre détruite sous la Restauration).

Suger, abbé de Saint Denis. Statue en marbre. (Initialement commandée avec douze autres statues, par Louis XVIII pour le pont de la Concorde, en remplacement des statues de généraux voulues par Napoléon, elle a d’abord été érigée au Château de Versailles, avant d’être transférée à Saint Omer). Saint Omer (Pas de Calais). 1817.

Travaux d’Hercule. Salon de 1817.

Henri François D’Aguesseau. Buste en marbre. Musée des Beaux-arts de Lyon.

Custine général en chef. Statue en marbre. (En collaboration avec Moitte). Château de Versailles.

 

Galerie des œuvres

Montaigne. Jean Baptiste Stouf.


Abel expirant. Jean Baptiste Stouf

Rubens. Jean Baptiste Stouf.
Saint Vincent de Paul. Jean Baptiste Stouf.
Montaigne.
Musée du Louvre.

Abel expirant.
Musée du Louvre.

Pierre Paul Rubens.
Musée du Louvre.

Saint Vincent de Paul.
Paris, Eglise Saint
Thomas d'Aquin.

Jeune fille affligée. Jean Baptiste Stouf.
Femme effrayée par le tonerre. Jean Baptiste Stouf. Colonne de la Grande Armée. Jean Baptiste Stouf.
Jeune fille affligée.
Musée du Louvre.

Femme effrayée d'un coup
de tonnerre.

Musée du Louvre.
Colonne de la Grande
Armée.

Paris, Place Vendôme.

 

 

 

 

 

 

 

RECHERCHE

AGRANDIR PHOTO

Agrandir_zoom.jpg

SITE ASSOCIE A WIKIPHIDIAS