Wikiphidias - L'Encyclopédie des sculpteurs français

Du XIVe au XIXe

Home
Synthèse
Oeuvres
Galerie des oeuvres




Synthèse

Sculpteur et graveur en médailles (né à Rodez (Aveyron) le 25 octobre 1777, décédé à Paris le 4 mai 1858), Raymond Gayrard s’engage à dix-neuf ans dans les armées de la Révolution.

L'Enfant à la levrette. Raymond Gayrard, père
Enfant jouant avec une levrette.
Musée de Montpellier

Il participe aux campagnes de l’an VII et l’an IX ; il est blessé aux batailles de Zurich et de Marengo ; il quitte l’armée en 1802.

Revenu à la vie civile, Gayrard travaille chez le célèbre orfèvre Odiot.

Plus tard, il étudie la gravure en médailles avec Jeuffroy et suit les cours de sculpture de Simon Louis Boizot et d’Auguste Taunay.

Protégé de Denon-Dinan, il reçoit plusieurs commandes de médailles. Gayrard a ainsi exécuté plus de 200 médailles, médaillons, jetons.

Il débute au Salon de 1810 avec des médailles et expose sa première sculpture en 1819 (Amour essayant ses flèches).

Gayrard travaille pour les églises de Paris Sainte Clotilde (Anges assis) et Saint Louis d’Antin (Vierge et l’Enfant), pour la cathédrale de Rodez (Vierge immaculée), l’église du Havre (La Madeleine), l’église de Besançon (Vierge), l’église de Bagnères-de-Bigorre (Immaculée conception).

Il exécute de nombreux portraits (plus d’une vingtaine) : Louis XVIII ; Louis Philippe ; Mgr le Dauphin ; Napoléon III ; Charles IV ; Mgr Frayssinous ; Casimir Bonjour ; Le général Breteille ; Armand Trousseau ; Claude Louis Berthollet ; Denis Auguste Affre.

Il est l’auteur des statues Diane surprise au bain, de Colbert (Palais du Louvre), du Génie (Musée du Louvre), de La Peinture (Montpellier).

Il remporte une médaille de première classe en 1827 et une mention honorable à l’Exposition Universelle de 1855.

En 1824, Gayrard obtient le brevet de graveur en médailles de la Chambre et du Cabinet du roi.

Il est décoré de la Légion d’honneur en 1825.

Son fils, Paul Gayrard, est aussi sculpteur et meurt en 1856, sans avoir achevée son groupe Daphnis et Chloé (terminé par son père).

 

Œuvres

Buste du général Bonaparte pour la bataille de Montenotte. Médaille.

Loge maçonnique de Clémente Amitié. Jeton. 1807.

L’empereur sous la figure d’Hercule. Bas-relief en pierre. (En collaboration avec Taunay). Salon de 1810.

L’Amour essayant sa flèche. Statue en marbre. (Louis XVIII en fait l’acquisition pour le château de Saint Cloud). Salon de 1819.

Claude Louis Berthollet. Buste en marbre. (Initialement pour être placé à l’Institut). Salon de 1824.

Louis XVIII. Buste en marbre. Paris, Académie de Médecine. Salon de 1824.

Gabriel Naudé. Buste en marbre. Paris, Palais de l'Institut, Bibliothèque Mazarine. Salon de 1824.

Mlle Hersilie Capelle. Buste en marbre. Salon de 1824.

Mlle Giron de Buza Reignier. Buste en pierre. Salon de 1824.

Jean Racine. Buste en marbre. (Initialement placé à la Bibliothèque Mazarine, Paris). 1824.

Lesueur. Buste en marbre.

Mgr le Dauphin. Buste en marbre. Musée des Beaux-arts de Bordeaux. Salon de 1827.

Etienne Pariset. Buste en marbre. Paris, Académie de Médecine (Marbre ; Bronze). Salon de 1827.

Louis Philippe 1er. Buste en marbre. Salle 1831.

Le cardinal de Richelieu. Buste en marbre. Salon de 1831.

M. Bergevin. Buste en marbre. Salon de 1831.

La Madeleine. Statue en marbre. (Initialement pour l’église du Havre, en Seine Maritime). Salon de 1833.

La Madeleine agenouillée. Statuette en marbre.

Diane surprise au bain. Statue en marbre. Salon de 1833.

Le roi Louis Philippe 1er. Buste en marbre. 1834.

Raynal. Buste en marbre. Musée de Rodez. Salon de 1837.

Charles IV. Buste en marbre.

Le Génie. Statue en marbre. (Œuvre placée au Château des Tuileries et brisée lors de la Révolution de 1848). Musée du Louvre (Œuvre partielle). Salon de 1838.

La Jeune fille à la colombe. Groupe en marbre. Salon de 1840.

Denis Auguste Affre. Buste en marbre. Salon de 1842.

Mgr Frayssinous. Buste en marbre. Rodez (Aveyron), Musée Denys Puech. 1840.

L’Evèque Saint Germain prédisant la destinée de Sainte Geneviève. Projet. Bas-relief en bois. Rodez (Aveyron), Musée Denys Puech. 1842.

Mgr Frayssinous. Statue en marbre. (Initialement pour le mausolée de l’église Saint Geniez dans l’Aveyron). Salon de 1844.

M. Jacques Reisel. Buste en marbre.

Casimir Bonjour. Buste en marbre.

Le général Breteille. Buste en marbre. 1847.

Sainte Vierge. Statue en marbre. Salon de 1846.

La Vierge tenant l’Enfant Jésus sur le bras droit. Statue en marbre. Paris, Eglise Saint Louis d’Antin.

La Vierge immaculée. Statue en marbre. (Initialement pour la Cathédrale Notre Dame de Rodez). Salon de1850.

Le général Lebreton. Buste en marbre. Salon de 1850.

Deux anges assis. Figures en pierre. Paris, Eglise Sainte Clotilde.

Napoléon III. Buste en marbre. (Initialement pour l’Académie de Médecine à Paris). 1854.

La Peinture. Statue en marbre. (Œuvre initialement destinée au monument érigé en hommage au baron Fabre, à Montpellier dans l’Hérault).

Une Baigneuse. Statuette en marbre. Rodez (Aveyron), Musée Denys Puech.

Denis Auguste Affre. Buste en marbre. Château de Versailles. 1857.

Enfant jouant avec une levrette. Groupe en marbre. Montpellier (Hérault), Musée Fabre. Salon de 1857.

Immaculée conception ou Vierge couronnée. Statue. Bagnères-de-Bigorre (Hautes Pyrénées), Eglise Saint Vincent. Vic-en-Bigorre (Hautes Pyrénées), Eglise Saint Martin (Réplique en bois). 1856-1857.

Jean Baptiste Colbert. Statue en pierre. Palais du Louvre (Copie).1857.

La Vierge. Statue en marbre. Besançon (Doubs), Eglise Notre Dame. Salon de 1858.

L’Amour endormie. Marbre. Musée des Beaux-arts de Strasbourg. 1858.

Blazy Bou. Buste en marbre. Rodez (Aveyron), Musée Denys Puech.

Henri IV et le comte de Chambord. Groupe en plâtre. Pau (Pyrénées Atlantiques), Musée national du Château de Pau.

La Révolution. Médaille en bronze. Musée des Beaux-arts d’Angers.

La naissance du duc de Bordeaux. Bas-relief en bronze. Musée des Beaux-arts d’Angers.

Armand Trousseau. Buste en marbre. Paris, Académie de Médecine.

Daphnis et Chloé. Groupe en marbre. (Œuvre de son fils Paul Gayrard, non achevée en raison de son décès en 1855 ; l’oeuvre a été terminée par Raymond Gayrard père).

 

Galerie des oeuvres



L'Enfant à la levrette. Raymond Gayrard, père
Colbert. Raymond Gayrard, père. Vierge à l'enfant. Raymonf Gayrard, père Ange. Raymond Gayrard, père.
Enfant jouant avec une
levrette.

Musée de Montpellier.
Colbert.
Palais du Louvre.

Vierge à l'Enfant.
Paris, Eglise Saint Louis
d'Antin.
Ange.
Paris, Eglise Sainte
Clotilde.
Ange. Raymond Gayrard, père. Evangéliste. Raymond Gayrard, père Evangéliste. Raymond Gayrard, père Evangéliste. Raymond Gayrard, père
Ange.
Paris, Eglise Sainte
Clotilde.
Evangéliste.
Paris, Eglise Sainte
Clotilde.
Evangéliste.
Paris, Eglise Sainte
Clotilde.
Evangéliste.
Paris, Eglise Sainte
Clotilde.
Evangéliste. Raymond Gayrard, père


Naude. Raymond Gayrard.
Evangéliste.
Paris, Eglise Sainte
Clotilde.
Gabriel Naudé.
Paris, Palais de l'Institut.